Le nombre de soldats que laissera l’OTAN en Afghanistan devrait être décidé maintenant, dit l’amiral Stavridis

0

L’ancien commandant suprême des forces de l’Otan (Saceur), l’amiral américain James Stavridis, estime que la décision sur le nombre de soldats que l’OTAN maintiendra en Afghanistan doit être prise et annoncée dès maintenant, ce qui «permettrait de contrer l’argumentaire des talibans de façon décisive, de révéler leur mensonge quand ils affirment que les étrangers vont partir et de rassurer les Afghans».

L’Otan dispose actuellement de quelque 100 000 hommes en Afghanistan, aux deux tiers des Américains et s’est engagée à maintenir dans le cadre de la future «Operation Resolute Support» un contingent après sa mission de combat qui se termine fin 2014, mais elle reste floue sur le nombre de soldats et les moyens qu’elle compte déployer pour soutenir le gouvernement afghan après 2014.

«Je crois que le nombre approprié est d’environ 9 000 Américains et 6 000 alliés, soit un total d’environ 15 000 hommes qui formeront et assisteront les 350 000 militaires et policiers des forces afghanes», écrit quant à lui l’amiral Stavridis dans la réputée revue américaine Foreign Policy.

Lire l’article dans Foreign Policy>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.