Le nouveau chef d’Al-Qaïda en Irak tue à visage découvert

Capture d'écran de YouTube en date du 23 août 2013 montrant Chaker Wahiyib al-Fahdaoui lors de l'interception d'un camion de chauffeurs routiers syriens sur une autoroute de l'ouest irakien (Photo: EIIL)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Capture d'écran de YouTube en date du 23 août 2013 montrant Chaker Wahiyib al-Fahdaoui lors de l'interception d'un camion de chauffeurs routiers syriens sur une autoroute de l'ouest irakien (Photo: EIIL)
Capture d’écran de YouTube en date du 23 août 2013 montrant Chaker Wahiyib al-Fahdaoui lors de l’interception d’un camion de chauffeurs routiers syriens sur une autoroute de l’ouest irakien (Photo: EIIL)

Dans une vidéo mise en ligne récemment sur Internet, le nouveau chef de la branche irakienne d’Al-Qaïda s’affiche à visage découvert et exécute des chauffeurs routiers syriens dans le désert irakien.

Tué par un drone américain en juin 2006, c’était Abou Moussab al-Zarqaoui, un leader d’Al-Qaïda connu pour sa cruauté et ses attaques contre la population chiite, qui était le nom qui semait la terreur dans le pays.

Mais avec la mise en ligne cette vidéo montrant l’assassinat de trois chauffeurs routiers syriens sur une autoroute de l’ouest irakien, la terreur a un nouveau visage: celui de Chaker Wahiyib al-Fahdaoui, un Irakien de 27 ans.

La vidéo montre Fahdaoui à visage découvert arrêtant et interrogeant quatre chauffeurs routiers pour connaître leur appartenance religieuse. Trois des chauffeurs affirment être sunnites avant qu’on ne découvre, selon la télévision, qu’ils sont en fait alaouites.

Fahdaoui aligne alors les trois hommes au bord de la route et les exécute froidement, avant d’en relâcher un quatrième, un sunnite.

L’opération se déroule en plein journée, sans que les assaillants s’inquiètent d’une possible présence de forces de sécurité sur cette autoroute.

Pour le colonel Yassin Dwaij, responsable du renseignement pour la police de la province d’Al-Anbar, Fahdaoui est «dangereux et rusé […] C’est le seul qui tue à visage découvert».

Encore plus extrémiste

Depuis la diffusion de la vidéo, Fahdaoui est sans doute devenu la figure la plus emblématique de l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL), la branche irakienne d’Al-Qaïda.

Chaker Wahiyib al-Fahdaoui s’est forgé une notoriété en combattant les Américains avant d’être arrêté puis détenu. Condamné à mort et emprisonné, il s’est évadé en 2012 et dans les mois qui ont suivi, il s’est affiché de plus en plus en public tandis que le gouvernement le tenait responsable d’un nombre croissant d’attaques.

Depuis, les autorités irakiennes ont mis sa tête à prix, offrant 50.000 $ pour sa capture et l’ont accusé, deux mois plus tard, d’être à l’origine de l’enlèvement de 16 policiers sur la route reliant la Jordanie à l’Irak. Douze d’entre eux avaient été tués et quatre blessés.

«Le terroriste qui a tué les chauffeurs routiers (…) est aujourd’hui une des figures les plus dangereuses d’Al-Qaïda», selon un général d’armée, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

«Il fait partie d’une nouvelle génération, comme en son temps Zarqaoui, mais encore plus extrémiste», estime-t-il.

AVERTISSEMENT | Cette vidéo contient certaines scènes pouvant choquer.