Le Premier ministre Harper en patrouille avec les Rangers dans l’Arctique

0
Partenaires essentiels pour l'Opération Nanook, les Rangers sont là pour guider les membres des Forces canadiennes. Ici, une Ranger prête serment. (Photo: © 2012 DND-MDN Canada)
Partenaires essentiels pour l’Opération Nanook, les Rangers sont là pour guider les membres des Forces canadiennes. Ici, une Ranger prête serment. (Photo: Archives/ DND-MDN Canada)

Le Premier ministre Stephen Harper a participé aujourd’hui à un exercice militaire dans l’Arctique (qui comprenait une patrouille d’affirmation de la souveraineté de nuit) avec la patrouille de Gjoa Haven des Rangers canadiens dans le cadre de l’opération Nanook 2013, la principale opération annuelle des Forces armées canadiennes dans le Nord qui se déroule actuellement du 2 au 23 août.

Le Premier ministre a souligné l’expansion des Rangers canadiens en accueillant le soldat Nigel Nakoolak, de Coral Harbour (Nunavut), qui est devenu le 5000e membre des Rangers, dit un communiqué du bureau du Premier ministre.

«Notre gouvernement a augmenté le nombre de Rangers canadiens, qui sont nos yeux et nos oreilles dans le Nord en assumant un rôle critique pour préserver la souveraineté canadienne», a déclaré à cette occasion le Premier ministre Harper, ajoutant «C’était un honneur pour moi de patrouiller aujourd’hui avec les Rangers, qui travaillent à défendre notre territoire contre des menaces ou des urgences éventuelles, et à garder fort, sûr et libre le Nord de notre pays».

Les Rangers canadiens, dont la plupart des Rangers sont issus de différentes communautés autochtones constituent la pierre angulaire de cette opération en raison de leurs connaissances de la région et de leur savoir faire en matière de protection de la souveraineté du Canada dans le Nord, souligne le bureau du Premier ministre.

Les Rangers canadiens appartiennent à la Réserve des Forces armées canadiennes.

La patrouille de Gjoa Haven des Rangers canadiens, avec laquelle le premier ministre canadien a participé aujourd’hui à un exercice militaire dans l’Arctique a, quant à elle, été officiellement établie en 1947

Les Rangers forment des groupes de patrouille et des détachements répartis dans le Nord qui sont affectés à des missions de sécurité nationale et de sécurité publique dans les régions nordiques, côtières et isolées peu peuplées du Canada.

Quand ils ne participent pas aux opérations nationales, les Rangers effectuent régulièrement des activités d’entraînement en premiers soins, en recherche et sauvetage au sol, en leadership, en navigation et en maniement sécuritaire des armes et à des activités d’entraînement spéciales, selon les besoins.

Stephen Harper, quant à lui, est un «habitué» du Grand Nord: en 7 ans et 6 mois au pouvoir, il en est, aujourd’hui, à sa huitième tournée annuelle dans l’Arctique.

Le but de cette tournée est cette année d’«insister en particulier sur l’engagement qu’a pris le gouvernement du Canada d’aider les gens du Nord à profiter au maximum des abondantes ressources naturelles que recèlent leurs territoires, de trouver des solutions aux pénuries de main-d’œuvre qualifiée actuelles ou futures, de soutenir les initiatives visant l’énergie propre et de préserver la souveraineté du Canada».

À lire aussi:

Huitième tournée dans le Grand Nord canadien pour Stephen Harper >>

 

Opération Nanook 2013: changement de cap pour les Forces armées canadiennes (PHOTOS/VIDÉO) >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.