L’Inde confirme la mort des 18 marins coincés à bord du sous-marin INS Sindhuraksak

0
Image extraite d'une vidéo montrant l'explosion du sous-marin indien (Photo: Archives/capture NDTV)
Image extraite d’une vidéo montrant l’explosion du sous-marin indien (Photo: Archives/capture NDTV)

La marine indienne a déclaré vendredi avoir retrouvé trois des 18 corps des marins coincés à l’intérieur du sous-marin INS Sindhuraksak, qui a pris feu, explosé et coulé mercredi dans le port de Bombay.

Elle a fait savoir qu’il n’existait désormais aucune chance de survie pour les marins se trouvant à l’intérieur du submersible.

Une explosion s’était produite dans la nuit de mardi à mercredi à bord d’un sous-marin militaire indien récemment rénové, à quai à Bombay, provoquant un incendie, alors que 18 personnes étaient à bord.

Selon la marine indienne, l’état des trois corps retrouvés par des plongeurs de la marine et les conditions à l’intérieur du sous-marin «signifient que retrouver des survivants à l’intérieur est improbable», ajoutant que les corps récupérés ne sont pas reconnaissables à cause de graves brûlures et que l’identification se fera par prélèvements d’ADN.

Les opérations de recherche sont toujours en cours pour récupérer les 15 autres marins toujours portés disparus.

Le sous-marin, qui a coulé dans le port de Bombay, avait récemment été rénové en Russie pour 80 millions $. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons exactes de l’explosion.

À lire aussi:

 

Un sous-marin militaire indien explose sur les quais de Bombay >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.