Nidal Hasan, l’ex psychiatre militaire devenu djihadiste: coupable de toutes les charges

0
Nidal Hasan, l'ex-psychiatre américain devenu djihadiste, reconnu coupable d'avoir tué 13 personnes sur la base de Fort-Hood, au Texas en 2009 (Photo: capture d'écran/IT/45eNord.ca)
Nidal Hasan, l’ex-psychiatre américain devenu djihadiste, reconnu coupable d’avoir tué 13 personnes sur la base de Fort-Hood, au Texas en 2009 (Photo: capture d’écran/IT/45eNord.ca)

Le major Nidal Hasan, cet ex-psychiatre de l’armée américaine devenu djihadiste et accusé d’avoir tué 13 personnes sur la base militaire de Fort Hood, dans le sud du Texas(Texas, sud) en 2009, a été reconnu coupable vendredi de tous les chefs d’accusation pesant contre lui, dont celui d’assassinat et encourt maintenant la peine de mort.

L’accusé, qui assurait lui-même sa défense, pourrait chercher volontairement à écoper de la peine capitale, cherchant à mourir en martyr, selon l’ancienne équipe d’avocats qui le défendait mais qu’il a récusée.

Nidal Hasan, 42 ans, avait ainsi admis dès le début du procès être «le tireur» et n’a ensuite contesté aucun des 89 témoignages entendus durant les 11 premiers jours de son procès, entamé le 6 août.

Comme la juge militaire Tara Osborn l’a empêché de se servir de ce oprocès comme tribune pour faire l’apologie de la «guerre sainte», Hasan, invité mercredi à prendre la parole après le réqusitoire de l’accusation pour présenter ses arguments de défense, s’est contenté de déclarer: «La (plaidoirie de la) défense est close».

Considéré comme un «loup solitaire» d’Al-Qaïda, Hasan avait plusieurs fois reconnu avoir tué 13 personnes et blessé des dizaines d’autres à Fort Hood le 5 novembre 2009, mais le code militaire américain lui interdisait de négocier une peine en plaidant coupable.

Les délibérations sur la sentence devraient maintenant commencer lundi matin.


Nidal Hasan, coupable de toutes les charges (Vidéo: The Count)

À lire aussi:

Le commandant Nidal Hasan, le 9 avril 2010 à la prison de Belton, au Texas (Photo: Archives/Département de police de Bell/AFP)
Le commandant Nidal Hasan, le 9 avril 2010 à la prison de Belton, au Texas (Photo: Archives/Département de police de Bell/AFP)
États-Unis: le tireur de Fort Hood, Nidal Hasan, renonce à se défendre >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.