Un Cormorant de l’Aviation royale canadienne évacue un blessé

1
L’équipage d’un hélicoptère Cormorant reçoit un patient d’ambulanciers paramédicaux de B.C. Ambulance à un chemin forestier près de Holberg (C.-B.) sur l’île de Vancouver, le lundi 12 août en après-midi (Photo: RAF)
L’équipage d’un hélicoptère Cormorant reçoit un patient d’ambulanciers paramédicaux de B.C. Ambulance à un chemin forestier près de Holberg (C.-B.) sur l’île de Vancouver, le lundi 12 août en après-midi (Photo: RAF)

Cette semaine, l’équipage d’un hélicoptère Cormorant de l’Aviation royale canadienne a procédé à l’évacuation sanitaire d’un homme blessé sur un site d’exploitation forestière près de Holberg, en Colombie-Britannique.

Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage (CCCOS) de Victoria a reçu une demande d’aide de B.C. Ambulance lorsqu’un homme d’âge moyen a été frappé par une branche qui est tombée.

«Bien que B.C. Ambulance ait réussi à évacuer l’homme du site d’exploitation forestière, il est devenu évident qu’il avait besoin de soins urgents», souligne le communiqué de l’Aviation royale canadienne sur cet incident.

Compte tenu du brouillard, des nuages à basse altitude et de la pluie dans la région, les contrôleurs aériens du CCCOS ont téléphoné au 442e Escadron de transport et de sauvetage et l’équipage d’un hélicoptère Cormorant a décollé de sa base à la 19e Escadre Comox, dit le communiqué de l’Aviation.

«Les conditions météorologiques étaient mauvaises pendant la majorité du voyage, a déclaré le major Troy Maa, commandant de bord. «Le vol a été effectué aux instruments, mais nous avons pu trouver une aire d’atterrissage sur un chemin forestier, où nous avons rejoint l’ambulance.»

Une fois au sol, l’équipage a fait monter le patient à bord. Il a redécollé sans tarder par la suite.

Dans l’incapacité de voler au-dessus du système météorologique défavorable, les pilotes ont utilisé les systèmes de navigation et les instruments de l’hélicoptère pour passer au travers des nuages jusqu’à Victoria et le patient a pu être transféré à l’hôpital dans un état stable.

Même si la responsabilité des opérations de recherche et sauvetage sur terre et dans les eaux intérieures incombe aux provinces, aux territoires et aux municipalités, les Forces armées canadiennes peuvent participent à ces opérations quand on fait appel à elles.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire