Un militaire se disant atteint de PTSD est accusé du meurtre de sa femme

0
130804-petawawa
De retour à Petawawa après trois missions en Afghanistan, Howard Richmond se dit atteint du syndrome de stress post-traumatique

L’adjudant Howard Richmond, qui a effectué trois missions en Afghanistan lors de ces dernières années, a été formellement accusé de meurtre prémédité de sa conjointe, Mélissa Richmond.

Peu avant 10h ce samedi 3 août, le militaire, de la base de Petawawa (Ontario), a comparu au palais de justice d’Ottawa durant une dizaine de minutes. Ne parlant qu’à quelques reprises, il a été officiellement accusé du meurtre prémédité de sa femme. L’homme de 50 ans devra de nouveau comparaître, mardi 6 à 13h30, par vidéoconférence. Il restera incarcéré d’ici là.

Les détails de cette affaire sont frappés d’un interdit de publication par la Cour. Voici toutefois ce qu’on en sait.

L’adjudant Howard Richmond est accusé du meurtre prémédité de sa femme (Photo tirée de Facebook)

Howard Richmond, était interrogé et détenu depuis vendredi, après que la police eut appliquée un mandat de perquisition à son domicile de Winchester, au sud de la capitale fédérale.

Quelques jours plus tôt, le corps de son épouse avait été découvert dans un petit ravin, près du centre commercial South Keys, dimanche 28 juillet. La cause du décès n’a pas été révélée, mais la victime aurait été poignardée à de nombreuses reprises.

Howard Richmond, avait signalé la disparition de son épouse le 24 juillet. Son véhicule avait été retrouvé deux jours plus tard tout près de l’endroit où son corps a été récupéré.

Richmond a déclaré, dans une entrevue accordée à CBC, qu’il souffrait de trouble de stress post-traumatique. Il avait dit de sa femme qu’elle était «un roc».

Dans un reportage de Radio-Canada, plusieurs personnes sur la base de Petawawa, ont dit croire qu’il n’y a pas assez de ressources pour les soldats en détresse psychologique à leur retour de mission. «Il devrait y avoir plus d’aide», affirme ainsi la conjointe d’un militaire.

À lire aussi:

Vétérans d’Irak ou d’Afghanistan: des bombes prêtes à exploser >>

Une «app» pour gérer le stress post-traumatique chez les vétérans et les soldats >>

Soins de santé aux militaires: l’élève peut mieux faire, dit l’ombudsman >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.