Afghanistan: le consulat américain à Hérat cible d’une attaque des talibans

0
Des forces de sécurité afghanes transportent un blessé pendant l'attaque du consulat américain par des talibans, le 13 septembre 2013 à Hérat (Aref Karimi/AFP)
Des forces de sécurité afghanes transportent un blessé pendant l’attaque du consulat américain par des talibans, le 13 septembre 2013 à Hérat (Aref Karimi/AFP)

Au moins une personne a été tuée et 18 autres blessées lors d’une attaque menée vendredi matin par un groupe de talibans armés contre le consulat américain de Hérat, dans l’ouest de l’Afghanistan.

—-
Mise à jour au 14/09/21=012 à 11h00

Aucun Américain n’a trouvé la mort ou n’a été blessé lors de l’attaque d’insurgés talibans contre le consulat américain de Hérat, a assuré la orte-parole de la diplomatie américaine, Marie Harf.

Mais au moins trois gardes afghans du consulat ont péri et un interprète afghan a également été tué, a-t-elle dit, le précédent bilan des autorités provinciales d’Hérat faisant état d’un mort et de 18 blessés. Mme Harf a prévenu que ce bilan provisoire pourrait évoluer.

Le consulat américain, dans lequel vivaient des diplomates, a été fermé jusqu’à nouvel ordre et le personnel transféré à Kaboul, a-t-elle encore précisé.
—-

L’attaque n’a fait aucune victime côté américain, a dit par voie de communiqué la porte-parole du département d’Etat américain, Marie Harf.

Un porte-parole d’un hôpital local, Mohammad Rafiq Sherzai, a affirmé pour sa part que quatre policiers afghans figuraient parmi les blessés, rapporte de son côté l’AFP.

L’assaut a été lancé vers 05h30 locales par un groupe d’hommes armés qui ont fait exploser un camion devant l’entrée principale du consulat, endommageant une barrière, dit le communiqué du Département d’État, précisant que le personnel s’est alors réfugié dans des abris tandis que les gardes du consulat ripostaient à l’attaque.

Tous les assaillants, dont certains portaient des vestes explosives, ont été tués, a assuré de son côté la Force internationale de l’Otan en Afghanistan (Isaf).

L’attaque a été revendiquée par un porte-parole des insurgés talibans, Qari Yousuf Ahmadi. «Notre but était de démontrer que les Américains ne sont en sécurité nulle part en Afghanistan», a-t-il déclaré à l’agence française, précisant que cette opération faisait partie de l’«offensive du printemps», lancée au mois d’avril par les rebelles.

Les talibans mènent depuis leur chute en 2001 une violente insurrection contre les forces gouvernementales et internationales.

Les violences en Afghanistan suscitent l’inquiète dans le pays à l’approche de l’élection présidentielle d’avril et du retrait de la majorité des troupes de l’Isaf d’ici la fin 2014, alors que piétinent les tentatives pour négocier une paix entre le gouvernement afghan, les États-Unis et les talibans.

À lire aussi:

Afghanistan: les talibans tuent quatre agents des services secrets >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.