Égypte: l’armée dit poursuivre sa plus vaste opération militaire au Sinaï

0
L'armée égyptienne dit  poursuivre  «plus vaste opération militaire» visant à débarrasser la péninsule du Sinaï (est) des insurgés islamistes (Photo: colonel Ahmed Aly/Armée égyptienne)
L’armée égyptienne dit poursuivre «plus vaste opération militaire» visant à débarrasser la péninsule du Sinaï (est) des insurgés islamistes (Photo: colonel Ahmed Aly/Armée égyptienne)

L’armée égyptienne a déclaré dimanche qu’elle continuait de bombarder pour le deuxième jour consécutif dans le nord du Sinaï, où un groupe djihadiste a revendiqué l’attentat auquel a échappé jeudi le ministre de l’Intérieur au Caire, rapporte l‘AFP.

L’armée égyppienne mène des raids dans l’instable péninsule du Sinaï, devenue refuge des islamistes radicaux et où les attaques visant les forces de sécurité se sont multipliées depuis la destitution le 3 juillet du président islamiste Mohamed Morsi.

En outre, dimanche, dans un communiqué publié sur les forums djihadistes, un groupe islamiste radical se mommant d’Ansar Beit al-Maqdes, basé dans le Sinaï, a revendiqué l’attentat auquel le ministre Mohamed Ibrahim a échappé jeudi au Caire, quand une voiture piégée avait explosé au passage du convoi du ministre à proximité de son domicile au Caire, tuant une personne.

Dans un communiqué, Ansar Beit al-Maqdess, qui dit s’inspirer d’Al-Qaïda et a revendiqué des attaques contre Israël, s’est excusé de «ne pas avoir tué le tyran», menaçant d’une nouvelle attaque contre lui et le chef de l’armée, le général Abdel Fatah al-Sissi.

«Nous appelons tous les musulmans en Égypte à se tenir à l’écart des installations militaires et des bâtiments du ministère de l’Intérieur pour préserver leurs vies», a aussi prévenu le groupe dans son communiqué.

L’armée a affirmé qu’il s’agissait cette fois ce dimanche de sa «plus vaste opération militaire» visant à débarrasser la péninsule du Sinaï (est) des insurgés islamistes.

«Il s’agit de la plus vaste opération visant à débarrasser le Sinaï du terrorisme», a affirmé sur la page Facebook de l’armée son porte-parole, le colonel Ahmed Aly.

Déjà mardi, lors d’un précédent raid, les militaires l’avaient qualifié «d’opération la plus importante» menée dans le Sinaï et, samedi, «neuf terroristes» ont été tués lors de l’opération de l’armée égyptienne dans le Sinaï, écrit encore l’officier, promettant en outre que l’opération allait durer «plusieurs jours».

L’armée a aussi «encerclé des villages où se sont réfugiés« les insurgés, précise également le colonel Aly.

En deux mois, les militaires ont ainsi assuré avoir tué une centaine d’insurgés dans le Sinaï et affirmé que les islamistes avaient pour leur part tué 58 policiers, 21 soldats et 17 civils.

Par ailleurs, sur le front judiciaire et poplitique, la Justice égyptienne a annoncé dimanche que le Guide suprême des Frères musulmans Mohamed Badie sera jugé une deuxième fois pour une autre histoire de violences ayant entraîné la mort de plusieurs manifestants.

*Avec AFP


Vaste opération de l’armée égyptienne dans la péninsule du Sinaï (Vidéo: JewishNewsOne)

À lire aussi:

Égypte: attentat déjoué, des islamistes tués dans le Sinaï >>

 

Égypte: le ministre de l’Intérieur échappe à un attentat >>

 

Égypte: le chef des Frères musulmans sera de nouveau jugé >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.