L’astronaute canadien Jeremy Hansen pilote un F86 Sabre à Ottawa ce matin

45
Le major Jeremy Hansen pose devant le F86 Sabre Hawk One au hangar des Ailes d’époque du Canada, site du spectacle aérien Gatineau Ottawa en vol qui aura lieu cette fin de semaine. Le F86 Sabre a aussi été utilisé par les Paladins du Centenaire, une patrouille acrobatique ayant performé en 1967, année du Centenaire du Canada (Holly Bridges)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le major Jeremy Hansen pose devant le F86 Sabre Hawk One au hangar des Ailes d’époque du Canada, site du spectacle aérien Gatineau Ottawa en vol qui aura lieu cette fin de semaine. Le F86 Sabre a aussi été utilisé par les Paladins du Centenaire, une patrouille acrobatique ayant performé en 1967, année du Centenaire du Canada (Holly Bridges)
Le major Jeremy Hansen pose devant le F86 Sabre Hawk One au hangar des Ailes d’époque du Canada, site du spectacle aérien Gatineau Ottawa en vol qui aura lieu cette fin de semaine. Le F86 Sabre a aussi été utilisé par les Paladins du Centenaire, une patrouille acrobatique ayant performé en 1967, année du Centenaire du Canada (Holly Bridges)

Quand il n’est pas sous terre ou en train d’explorer des cratères, il est dans les airs: le major Jeremy Hansen, pilote de chasse de l’Aviation royale canadienne (ARC) et astronaute de l’Agence spatiale canadienne (ASC), pilotera le F-86 Sabre Hawk One ce samedi 14 septembre 2013 dans le ciel de Gatineau.

C’est dans le cadre de l’événement Gatineau Ottawa en vol qui aura lieu à l’Aéroport exécutif de Gatineau et rassemble des warbirds et des avions classiques de l’âge d’or de l’aviation, venant du Canada et des États-Unis, que Jeremy Hansen pilotera cet avion qui fait partie du patrimoine de l’ARC.

 

En outre, le dimanche 15 septembre, le colonel (à la retraite) Chris Hadfield, de retour de sa mission à bord de la Station spatiale internationale, sera un invité spécial à l’événement.

Les 14 et 15 septembre prochains, marquant le 73e anniversaire de la Bataille d’Angleterre, le ciel de l’aéroport de Gatineau-Ottawa sera en effet le théâtre d’un cirque aérien à vocation familiale, avec des appareils tels que le Golden Hawk F-86, le Spitfire, le Hurricane, le P-51 Mustang, le Corsair, le Lancaster, les biplans du groupe des Avions Jaunes, le DC-3, le Canso amphibie, l’équipe de voltige Canadian Harvard Aerobatic Team, et bien plus encore.

Choisi par l’ARC pour être son chasseur de jour de première ligne en août 1949, le F-86 Sabre a servi pour sa part en Europe de l’Ouest dès les premiers jours de la Guerre froide, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par le CF-104 Starfighter au début 1962.

Au plus fort du service opérationnel du Sabre, plus de 300 de ces aéronefs de l’ARC ont opéré à partir du continent européen dans le cadre de la contribution de défense collective du Canada à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN).

Ancien cadet de l’Air, le major Hansen a ensuite joint les rangs de l’ARC, où il a d’abord été pilote d’avion de chasse CF-18 avant d’être éventuellement sélectionné pour devenir astronaute et, selon lui, c’est son entraînement militaire qui lui a permis d’être choisi pour le programme spatial.

En juillet dernier, Jeremy Hansen était en Extrême-Arctique pour apprendre les processus liés à la formation des cratères d’impact ainsi que les différentes méthodes et techniques de géologie qui pourraient être mises en pratique dans des missions futures sur la Lune ou sur un astéroïde.

Et, à compter du 16 septembre, l’astronaute de l’ASC, ainsi qu’un équipage d’astronautes internationaux, vivra et travaillera sous terre dans des cavernes dans le cadre d’ un programme d’entraînement de six jours de l’Agence spatiale européenne (ESA) se tiendra en Sardaigne, Italie.

Entre cratères dans l’Extrême-Arctique et cavernes en Sardaigne, le major Hansen se promène à bord du F-86 Sabre un peu partout au pays en 2013 afin de promouvoir l’ARC et l’ASC dans le cadre de spectacles aériens bien choisis, faisant ainsi valoir auprès des jeunes les différentes possibilités offertes par l’aviation militaire et civile ainsi que par l’exploration spatiale.

À lire aussi:

L’astronaute canadien Jeremy Hansen passera 6 jours sous terre >>

 

L’astronaute et militaire canadien Jeremy Hansen de retour de l’île de Devon (PHOTOS) >>

 

Un astronaute canadien au Nunavut pour apprendre le processus de formation des cratères >>