Le Nigeria dit avoir tué une cinquantaine de combattants de Boko Haram près de Maiduguri

0

Vendredi 6 septembre, l’armée a annoncé avoir tué une cinquantaine de combattants islamistes près de la ville de Maiduguri, quelques jours seulement après que ces derniers ont massacré une trentaine de civils dans le nord-est du pays.

Ce même vendredi, des hommes armés soupçonnés d’être des membres de Boko Haram ont pris d’assaut la ville nigériane nord-est de Gajiran, ouvrant le feu sur un marché et tuant 15 personnes.

L’État de Borno dans le nord-est, où ont eu lieu ces dernières violences, est un bastion de Boko Haram et le théâtre d’affrontements entre le groupe radical qui veut établir un état islamique et les forces gouvernementales.

Lire l’article dans Le Monde >>


Maiduguri, une ville déchirée entre Boko Haram et les forces gouvernementales nigérianes (Vidéo: BBC)

À lire aussi:

Nigéria: Boko Haram et Ansaru, classés groupes terroristes >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.