Les Forces armées canadiennes ont désormais un Commandement du renseignement

0
Même s'ils disposent de GPS et de liaisons satellite pour être informés en temps réel, l'ancien système est aussi utilisé (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Même s’ils disposent de GPS et de liaisons satellite pour être informés en temps réel, l’ancien système est aussi utilisé (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Depuis mercredi, les Forces armées canadiennes ont mis en place un nouveau commandement visant à unifier plusieurs unités et simplifier l’organisation.

C’est sous la présidence du major-général Christian Rousseau, commandant du nouveau Commandement du renseignement des Forces canadiennes, qu’a eu lieu mercredi une cérémonie marquant la création de ce commandement. L’initiative unit cinq groupes du renseignement distincts qui relèveront désormais d’un seul commandant. Cette unité effectuera la collecte de renseignements intégrés pour le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes.

«Les services de renseignements de la Défense constituent une partie essentielle des opérations et des activités militaires, a dit Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. La mise sur pied du Groupe du renseignement des Forces canadiennes permettra aux commandants canadiens de mener des analyses plus intégrées et de prendre de meilleures décisions plus éclairées».

Les cinq unités existantes qui relèveront d’un seul nouveau commandement sont les suivantes: le Centre d’imagerie interarmées des Forces canadiennes, l’Unité nationale de contre-ingérence des Forces canadiennes, le Centre météorologique mixte, le Service de cartographie, et la Force opérationnelle interarmées X, qui fournit de l’appui à la collecte de renseignements humains lors de missions à l’étranger.

«En faisant en sorte que nos cinq unités de collecte de renseignements relèvent d’un seul commandant, nous serons en mesure de mieux intégrer nos activités, a dit le major-général Rousseau. Le nouveau groupe nous aidera à synchroniser la collecte des renseignements et à dresser un ordre de priorité de manière avantageuse pour l’ensemble du milieu – n’est-ce pas une transformation et un changement excitants?»

Avec la création du Groupe du renseignement, le Commandement du renseignement des Forces canadiennes est maintenant opérationnel. Créé à partir de l’organisation du Chef du renseignement de la Défense, et prévu pour le remplacer, ce nouveau commandement doit permettre une meilleure coordination du renseignement dans toutes les opérations des Forces armées canadiennes.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.