L’hélicoptère écrasé de l’Amundsen est retrouvé au fond des eaux glacées de l’Arctique (PHOTOS)

0

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a annoncé mardi que l’épave de l’hélicoptère de la Garde côtière canadienne qui s’est écrasé il y a deux semaines dans l’Arctique a été repérée par un de ses véhicules téléguidés.

Selon le communiqué, une équipe formée de la Garde côtière, d’ArcticNet et du Bureau de la sécurité des transports  travaille actuellement à sortir l’épave des eaux glacées.

Le navire Amundsen avait quitté le port de la ville de Québec le 26 juillet dernier afin de se rendre en Arctique pour effectuer des études sur les effets des changements climatiques, dans le cadre du programme ArcticNet.

Le 9 septembre dernier, l’hélicoptère de la Garde côtière, qui opérait à partir du NGCC Amundsen en mission de reconnaissance des glaces dans le détroit de M’Clure au nord de l’île Banks dans les Territoires du Nord-Ouest, a été victime d’un accident et a coulé. Les trois passagers n’ont pas survécu à l’écrasement.

Le pilote Daniel Dubé, le commandant du navire Marc Thibault et le chercheur Klaus Hochheim ont perdu la vie alors qu’ils effectuaient une patrouille de glace. Ce sont des membres de l’équipage de l’Amundsen qui avaient récupéré leurs dépouilles, avant de mettre le cap sur Resolute.

La glace et les conditions météorologiques sont les principaux défis rencontrés en ce moment par l’équipe de récupération. Le BST rappelle ainsi que bien qu’il soit «important de récupérer l’hélicoptère rapidement, il est primordial d’assurer la sécurité du personnel qui participe à l’opération ainsi que des navires qui seront utilisés».

Les funérailles du capitaine Marc Thibault et du pilote d’hélicoptère Daniel Dubé ont eu lieu lundi 23 septembre à l’église Saint-Ignace-de-Loyola, à Beauport.

À lire aussi:

Écrasement d’un hélicoptère de la Garde côtière: qui sont les trois victimes >>

 

Un hélicoptère de la Garde côtière canadienne s’écrase dans le Grand nord: trois morts >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.