Libye: les Frères musulmans et le Premier ministre ne s’entendent plus

0
Le Premier ministre libyen Ali Zeidan, le 8 avril 2013 à Tripoli (Photo: Archives / Mahmud Turkia/AFP)
Le Premier ministre libyen Ali Zeidan, le 8 avril 2013 à Tripoli (Photo: Archives / Mahmud Turkia/AFP)

Cinq ministres du gouvernement de coalition libyen pourraient claquer la porte! Leur parti, les Frères musulmans libyens, reprochent au gouvernement d’être trop proches avec les nouvelles autorités égyptiennes.

Élu en octobre 2012 par le Parlement, le Premier ministre Ali Zeidan est désormais sous une pression grandissante. En cause: sa visite aux autorités égyptiennes la semaine dernière. Il a notamment rencontré à cette occasion le Premier ministre Mansour Adli et le général Al-Sissi, principal instigateur de la destitution début juillet du président Mohamed Morsi (membre des Frères musulmans égyptiens).

Dans un communiqué, le Parti pour la justice et la construction (PJC), branche politique des Frères musulmans libyens, a vivement critiqué cette visite qu’il considère comme étant une reconnaissance «franche du coup d’État et de ses instigateurs qui ont commis des crimes et des violations des droits de l’Homme».

Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre Zeidan a dit qu’il avait effectué cette visite «dans l’intérêt de la nation». Selon lui, les relations et la coopération entre les deux pays sont plus importants que tout.

Les Frères musulmans sont à la tête de cinq ministères: le Pétrole, l’Électricité, l’Habitat, la Jeunesse et l’Économie.

Le vice-Premier ministre Awadh al-Barassi issu lui aussi du PJC avait démissionné début août, reprochant notamment au gouvernement «ses dysfonctionnements».

Selon une source du PJC, le bureau politique du parti a décidé lors d’une réunion dimanche de charger un «comité de crise» de se prononcer sur un éventuel retrait des ministres islamistes.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.