Lockheed Martin conclut un accord de 4 milliards $ avec le Pentagone

0
Une batterie de missiles Patriot prêts à être envoyés (Photo: Archives/ US Army)
Une batterie de missiles prêts à être envoyés (Archives/ US Army)

Le Pentagone a annoncé vendredi avoir enfin conclu un accord avec Lockheed Martin concernant un contrat de quatre milliards $ sur la fourniture aux États-Unis et aux Émirats arabes unis de composants du système de défense antimissile Terminal High Altitude Area Defense (THAAD).

Cela faisait plusieurs années que les discussions avaient commencés. Elles portaient sur 192 missiles intercepteurs destinés aux Émirats et sur 110 pour l’armée américaine.

La mise en commun de ces commandes a permis une économie de 10% environ, a expliqué Mat Joyce, directeur du programme Terminal High Altitude Area Defense.

Les États-Unis sont en discussions avec le Qatar pour une transaction similaire. L’Arabie saoudite, le Japon et la Corée du Sud ont par ailleurs manifesté leur intérêt, a ajouté Mat Joyce.

L’agence américaine chargée de la défense antimissile a procédé la semaine dernière au premier test opérationnel du système THAAD et a la vérification de sa compatibilité avec le système de combat Aegis. Leur association a permis de détruire deux missiles à moyenne portée tirés quasi-simultanément.

En avril dernier et au plus fort des tensions avec la Corée du Nord, le Pentagone annonçait qu’il envoyait le système de défense antimissile à l’île de Guam, dans le Pacifique, pour renforcer la défense contre la Corée du Nord.

Le THAAD ainsi envoyé a été un complément des missiles d’interception, du système de radar AN/TPY-2 suivi et du système de contrôle de tir intégré déjà en place.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.