Philippines: tous les otages de Zamboanga auraient été libérés

0
Un soldat philippin dans les rues désertées et en ruine de la ville de Zamboanga (AFP)
Un soldat philippin dans les rues désertées et en ruine de la ville de Zamboanga (AFP)

Selon le porte-parole de l’armée philippine, tous les otages détenus depuis trois semaines par les insurgés du Front moro de libération nationale dans la ville de Zamboanga auraient été libérés. 

«Ils semblent qu’ils ne détiennent plus aucun otage», a déclaré à des journalistes le général Domingo Tutaan.

Ce sont près de 200 otages qui ont ainsi pu s’échapper, être secourus ou relâchés par les rebelles, qui étaient entrés dans Zamboanga le 9 septembre.

Toutefois, le général Tutaan a indiqué que le fait d’avoir retrouvé tous les otages ne signifient pas la fin des opérations contre les rebelles; bien au contraire! «Il n’en reste plus que quelques-uns», a-t-il dit, «mais s’il n’en reste qu’un seul il peut encore tirer et tuer des gens».

Au cours des 19 jours de combats entre l’armée et les rebelles du front moro de libération nationale, au moins 166 insurgés ont été tués ainsi 23 soldats et 12 civils. 238 insurgés ont également été arrêtés et seront jugés ultérieurement.

Sur un million d’habitants, plus de 100.000 ont été obligé de fuir la ville face à la violence des combats.

Le front moro de libération nationale, ou MNLF, s’estime marginalisé par les négociations en cours entre le gouvernement et les groupes séparatistes, en vue de créer une région autonome – et non indépendante – dans le sud des Philippines, une région majoritairement musulmane dans le plus grand pays catholique d’Asie.

À lire aussi:

Aux Philippines, la bataille de Zamboanga continue de faire rage >>

 

Les troupes philippines poursuivent leur offensive contre les rebelles >>

 

Philippines: une ville d’un million d’habitants assiégée par des rebelles >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.