Poursuivi pour attentat au Kenya, un Britannique est acquitté dans un autre procès

0
Le Britannique Jermaine Grant (Archives/Miller & Maclean)
Le Britannique Jermaine Grant (Archives/Miller & Maclean)

Un sujet de Sa majesté poursuivi pour avoir fomenté un attentat à la bombe, a été acquitté par la cour de justice de Nairobi au Kenya, ce vendredi, dans un autre procès… pour vol cette fois. 

Le Britannique Jermaine Grant était accusé de vol avec violence et d’attaque contre un poste de police en 2008. La cour de justice de Nairobi a indiqué que la police kényane l’avait arrêté alors qu’il tentait de rejoindre la Somalie déguisé en femme. Il avait cependant réussi à fuir au milieu d’échanges de coups de feu.

Les juges ont toutefois estimé aujourd’hui qu’il n’y avait pas assez de preuves dans le dossier.

Après le vol, l’attentat

Après avoir ainsi échappé à la police du pays, Jermaine Grant est de nouveau arrêté trois ans plus tard, en décembre 2011 dans la ville touristique de Mombasa. Il était alors en possession de produits chimiques, batteries et interrupteurs destinés, selon l’accusation, à confectionner des explosifs.

Ce deuxième procès devrait reprendre le 23 septembre.

Selon le Parquet kényan, l’homme de 30 ans a très bien connu sa compatriote Samantha Lewthwaite, veuve de Jermaine Lindsay, l’un des quatre kamikazes des attentats de Londres qui avaient fait 52 morts le 7 juillet 2005.

De plus, Jermaine Grant serait passé au djihad à la prison londonienne de Feltham, où Richard Reid, le Britannique qui avait tenté de faire exploser un vol Paris-Miami avec un explosif dissimulé dans sa chaussure en décembre 2001, s’était aussi converti à l’islam.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.