RDC: mort d’un soldat de la paix de la MONUSCO

0
Des membres des forces spéciales tanzaniennes de la Brigade d'intervention de la MONUSCO, déployées dans le Nord-Kivu (Sylvain Liechti/MONUSCO)
Des membres des forces spéciales tanzaniennes de la Brigade d’intervention de la MONUSCO, déployées dans le Nord-Kivu (Sylvain Liechti/MONUSCO)

L’ONU déplore la mort d’encore un autre Casque bleu de la Mission des Nations Unies de stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Le soldat de la paix du contingent tanzanien, qui avait a été blessé le mois dernier alors que le M23 effectuait des tirs d’artillerie contre une position de l’ONU, près des hauteurs de Kibati, à 15 kilomètres au nord de Goma, a finalement succombé à ses blessures.

Il s’agit là du deuxième soldat de la paix tanzanien à trouver la mort suite à cette attaque dans l’est de la République démocratique du Congo.
Le Mouvement du 23 mars (M23) est issu du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), une rébellion qui avait signé un accord de paix avec le gouvernement congolais en mars 2009.

Les rebelles du CNDP avaient été intégrés dans l’armée congolaise avant qu’ils ne se mutinent et ne fassent sécession en avril 2012 au Nord-Kivu.

Ils réclamaient dans un premier temps l’amélioration de leurs conditions de vie, puis la pleine application de l’accord de mars 2009, avant de remettre en cause la légitimité même des autorités congolaises.

En novembre 2012, ils se sont emparés de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, avant de s’en retirer sous la pression des pays africains de la région, mais ils continuent de mener des opérations militaires dans la région.

À lire aussi:

La MONUSCO fait le point de la situation militaire et humanitaire en RDC >>

 

RDC: lutte sans trêve entre les combattants rebelles et la MONUSCO >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.