Retour sur la course à obstacles par l’élof James Diamond

La traverse de Tarzan (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
La traverse de Tarzan (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
La traverse de Tarzan lors de la course à obstacles du CMR Saint-Jean (Photo: Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

En fin de semaine dernière, les élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean se sont réunis en équipes pour participer à une course à obstacles pas banale. L’élève-officier James Diamond nous donne un autre retour:

Le vendredi 30 août dernier, les élèves-officiers en première année (juniors) et préparatoires ont participé à la traditionnelle course à obstacles du Collège militaire royal de Saint-Jean.

Cette course à obstacles, composée de 12 épreuves, s’est déroulée avec force et courage de la part des élèves-officiers. Après l’échauffement et la traditionnelle plongée dans la rivière Richelieu, chaque équipe s’est dirigée vers son obstacle de départ.

La course à obstacles est la première compétition inter-escadron parmi celles qui sont dispersées dans l’année scolaire. Les escadrons Tracy, Iberville et Richelieu se dispute chaque année la coupe des Anciens. Durant cette course à obstacles, chaque escadron avait quatre équipes et ces équipes devaient accumuler le plus de points possibles à chaque obstacle. Cette année, c’est l’escadron Tracy qui a remporté cette course à obstacles, ayant obtenu le plus haut cumulatif de points.

À la suite de la course à obstacles, il y a eu la cérémonie de remises d’insignes du Collège militaire royal signifiant l’entrée des élèves-officiers en année préparatoire et junior dans l’Escadre des élèves-officiers du Collège militaire de St-Jean.

Finalement, cette course à obstacles s’inscrit dans la composante Leadership du Collège militaire royal de Saint-Jean et complète le programme d’orientation des élèves-officiers en année préparatoire et junior. Cette course fait partie de la mission du Collège, qui est de former les élèves-officiers pour qu’ils aient une brillante carrière militaire en tant qu’officier des Forces armées canadiennes.

Épuisés, vidés, lessivés, les élofs auront passé une journée mémorable avant de revenir une nouvelle fois aux études!