Revue militaire hebdo (semaine du 23 au 29 septembre 2013)

0

L’été est fini, l’automne commence, l’hiver pointe son nez, mais, pour savoir ce qui s’est passé cette semaine, il faut consulter, comme toujours, notre revue militaire hebdo. À voir ou à revoir, voici quelques-uns de nos articles de l’actualité de la semaine du 23 au 29 septembre 2013.

68e Assemblée générale de l’ONU à New-York

Cette semaine, «grand messe» de la diplomatie internationale et déblocages majeurs sur des enjeux de toute première importance: dialogue sur le nucléaire iranien, reprises des relations américano-iraniennes, rompues depuis…1979, accord américano-russe et résolution contraignante du Conseil de Sécurité sur le démantèlement de l’arsenal chimique syrien..

A l’ONU, l’Iran affiche sa volonté de dialogue sur le nucléaire >>

Nucléaire iranien: rencontre ministérielle sans précédent à New York >>

Syrie: le Conseil de sécurité adopte une résolution sur les armes chimiques >>

 

Si «tattoo» ce qu’il faut pour faire un bon soldat…

Alors que les soldats américains devront enlever leurs tatouages sous les coudes et les genoux, les Canadiens pourront garder les leurs, sauf sur la tête, le visage et les oreilles.

Les soldats américains devront enlever leurs tatouages visibles, les Canadiens pourront les garder >>

 

 

Le Canada ne plaisante pas (ou plus) avec ses terroristes

À Omar Khadr qui conteste ses conditions de détention, Stephen Harper répond que le gouvernement empêchera toute tentative «d’atténuer» sa peine alors que,dans le cas de Chiheb Esseghaier qui voulait faire dérailler un train de Via Rail, le Service des poursuites pénales annonce pour sa part la mise en accusation directe sans passer par l’étape de l’enquête préliminaire.

Mise en accusation directe pour les deux hommes qui voulait faire dérailler un train de Via Rail >>

Omar Khadr conteste ses conditions de détention, le Premier ministre s’en mêle >>

 

Le général Bouchard à la tête de Lockheed Canada

Lockheed Martin a annoncé cette semaine que le lieutenant-général à la retraite Charles Bouchard a été nommé la tête de Lockheed Martin Canada. Vous prendrez bien un F-35 avec ça?

Le général Charles Bouchard dirigera Lockheed Martin Canada >>

 

 

La Course de l’Armée du Canada

La fin de semaine dernière, près de 30 élofs du Collège militaire royal de Saint-Jean ont pris part à la Course de l’Armée du Canada, à Ottawa.

La Course de l’Armée du Canada, une course palpitante dans le froid d’un dimanche matin >>

 

 

L’hélicoptère de l’Amundsen récupéré: fin d’une triste histoire

Alors qu’avait lieu à Beauport les funérailles du capitaine de l’Amundsen et du pilote de l’hélicoptère de la Garde côtière canadienne qui s’est écrasée il y a deux semaines, l’épave de l’aéronef a été repérée par un véhicule téléguidé et récupérée avec succès dans l’océan Arctique.

L’hélicoptère écrasé de l’Amundsen est retrouvé au fond des eaux glacées de l’Arctique (PHOTOS)

Récupération achevée de l’hélicoptère de l’Amundsen écrasé dans l’Arctique (PHOTOS) >>

Funérailles des deux Québécois tués dans l’écrasement d’hélicoptère dans l’Arctique (PHOTOS) >>

 

«Live and let die»

Quitte à ce que le premier ministre et prix Nobel de la paix Lester B. Pearson se retourne dans sa tombe, le Canada tourne le dos à son passé de gardien de la paix et laisse mourir le Centre Pearson la même semaine où on apprend que le Canada est le seul pays de l’OTAN à ne pas encore signé le Traité sur le commerce des armes conventionnelles, «des fois que ça dérangerait les chasseurs sportifs canadiens»…

Le Canada laisse mourir le Centre Pearson pour le maintien de la paix >>

Le Canada, seul pays de l’OTAN à ne pas avoir signé le traité sur les armes conventionnelles >>

 

La vidéo de la semaine

Les journalistes non plus n’on pas eu la partie facile quand il a fallu couvrir l’attaque par un groupe terroriste shebab somalien du centre commercial de luxe «Westgate Mall» dans la capitale kenyane, Nairobi, qui a fait plus de 60 morts, selon les autorités, plus d’une centaine selon les assaillants.


(Vidéo: Euronews)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.