Surprise, la NSA a aussi espionné les Affaires étrangères françaises, Google et Swift

L'affaire Snowden à la Une le 13 juin 2013 du Morning Post à Hong Kong (Photo: Archives/Philippe Lopez/AFP)
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Le gouvernement américain a espionné les réseaux privés de communications du ministère français des Affaires étrangères, du système bancaire international Swift et de Google, outre la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras, selon de nouveaux documents révélés par la télévision Globo du Brésil dimanche 8 septembre.

Ces nouveaux documents de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA), fournis par l’informaticien américain Edward Snowden au journaliste américain Glenn Greenwald qui vit à Rio de Janeiro, montrent un powerpoint du programme Royal Net daté de mai 2012 destiné à l’entrainement point par point de nouveaux agents pour espionner les réseaux d’entreprises privées, des gouvernements et des institutions financières.


NSA spies on smart phones – 9 septembre 2013 (Vidéo: RT America)

Lire l’article complet sur Le Nouvel Observateur >>