Tirs de missiles en Méditerranée: un exercice militaire israélo-américain

0
Simulation d'un lancement de missile (Photo : Archives/ caporal Benjamin R. Reynolds, US Marine Corps)
Simulation d’un lancement de missile (Photo : Archives/Caporal Benjamin R. Reynolds/US Marine Corps)

Les autorités russes ont annoncé avoir détecté mardi matin le lancement de deux missiles balistiques en mer Méditerranée, des tirs effectués dans le cadre d’un exercice israélo-américain.

«Le lancement, qui a eu lieu à 10h16 de Moscou (02h16, Montréal), a été détecté par les stations radar à Armavir, a indiqué le ministère de la Défense russe dans un communiqué. Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a informé le président russe Vladimir Poutine, commandant en chef des armées […] Les engins ont été lancés de la partie centrale de la Méditerranée vers la côte est», a dit le ministère.

Un peu plus tard, c’est le ministère de la Défense d’Israël qui a annoncé avoir mené «avec succès» un tir de missile radar dans le cadre d’un exercice militaire israélo-américain.

«Le ministère de la Défense et la MDA (Missile Defence Agency) américaine ont lancé mardi matin à 9h15 (de Jérusalem) un missile radar de type Ankor», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Une source militaire interrogée par l’agence Interfax pense qu’il est «possible» que les destroyers de la 6e flotte de la Marine américaine aient tiré à blanc ou des leurres «pour tester l’efficacité du système de la défense antimissile syrien», ajoutant que les tirs pourraient avoir eu comme objectif d’«intimider le peuple syrien et désorganiser la communauté internationale».

«Il y a eu en effet deux lancements, ils sont tombés dans la mer», a pour sa part indiqué une source officielle syrienne citée par l’agence publique russe Ria Novosti.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.