À l’unanimité, l’Assemblée nationale du Québec rend hommage au Royal 22e Régiment (PHOTOS)

0

Afin de souligner le 100e anniversaire de la création du Royal 22e Régiment, l’Assemblée nationale du Québec a débattu d’une motion, jeudi, qui aura finalement été approuvé par l’ensemble des députés.

Jeudi matin, dans les tribunes, se trouvaient plusieurs membres du régiment, dont le colonel Richard, le lieutenant-colonel Jourdain, le major Wellwood, l’adjudant-chef Godin; le caporal Malboeuf, et M. Carignan, l’officier de liaison pour le centenaire du régiment.

Agnès Maltais, ministre responsable de la Capitale-Nationale et députée de Taschereau, a déclaré dans un premier temps vouloir présenté la motion suivante:

«Que l’Assemblée nationale souligne l’année du centenaire de la création du Royal 22e Régiment;
Qu’elle souligne l’héritage et la contribution de cette institution au rayonnement et à la protection de la langue française;
Qu’elle souligne également le courage et le sens du devoir des hommes et des femmes qui ont fait sa renommée.»

Ayant obtenu l’assentiment de l’Assemblée, Mme Maltais a souligné l’apport du Royal 22e Régiment au fait français. «Le 21 octobre 1914 est créé le premier bataillon exclusivement francophone, ce qui fut l’acte de naissance du 22e Régiment. Installée dans la Citadelle, à Québec, en 1920, cette institution représente bien l’affirmation et l’épanouissement du fait français en Amérique. […] Votre présence ici, mesdames, messieurs, dans notre capitale nationale, est un honneur. Et, au nom du gouvernement, je tiens à vous remercier pour votre contribution à la protection de la langue française et pour votre engagement dans la communauté de Québec.»

Pour sa part, le leader de l’opposition officielle et député de Châteauguay, Pierre Moreau, issu d’une famille de militaires, s’est dit «énormément fier» de prendre part à la motion. Rappelant les faits d’armes et le courage des membres du «22», le député libéral a dit: «Mesdames, messieurs, vous faites la fierté non seulement de la ville de Québec, mais également du Québec tout entier et du Canada.»

Enfin, le leader parlementaire du deuxième groupe d’opposition et député caquiste de Chauveau, Gérard Deltell, a salué le courage de centaines de milliers de Québécois qui ont servi sous les drapeaux. «[…] nous avons un devoir de mémoire pour tous ces gens qui ont servi et qui, malheureusement, sont morts au combat. C’est 100 ans de courage, 100 ans de fierté, 100 ans d’honneur et 100 ans de bravoure que l’on célèbre aujourd’hui.»

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.