Accord ou pas, la plupart des employés du Pentagone retourneront au travail

0
En visite à Abou Dhabi, le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a déclaré, ce jeudi, que les Etats-Unis pensaient que le régime syrien a utilisé des armes chimiques à petite échelle (Photo: Archives/Glenn Fawcett/DoD)
Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, avec, en arroère-plan, le Secrétaire adjoint, Ashton Carter (Photo: Archives/Glenn Fawcett/DoD)

Accord sur le budget ou pas, le Secrétaire à la Défense Chuck Hagel a annoncé que le Pentagone devrait pouvoir réintégrer la plupart des employés civils en congé forcé à la suite de la paralysie de l’État fédéral américain.

La plupart des employés du Pentagone pourraient retourner au travail dès la semaine prochaine, a avancé le chef de la Défense américaine.

Immédiatement après que le président Obama eut signé la loi Pay our military, le Secrétaire américain a demandé au conseiller juridique du Pentagone de trouver, en collaboration avec le ministère de la Justice, une façon de réduire le nombre d’employés civils en congé forcé.

Grâce au Pay Our Military Act, adopté par le Congrès et signé par le président Obama le 30 septembre, quelques heures avant le début de la paralysie de l’État, les personnels civils peuvent poursuivre leurs activités professionnelles jugées essentielles au nom de la sécurité nationale.

Si la loi ne permet pas le rappel de tous les employés du Pentagone, il semble qu’elle permettra par contre de réintégrer tous ceux qui contribuent « au moral , au bien-être , aux capacités et la disponibilité des militaires», ont conclu dans un memorandum les conseillers juridiques, ce qui pourrait représenter jusqu’à 90% du personnel.

Les gestionnaires de la Défense s’activent actuellement à identifier tous les employés civils qui répondraient à ces critères et ils ont bon espoir de pouvoir de cette façon en réintégrer un grand nombre.

Ainsi, avant même qu’un accord sur les moyens de mettre fin à la crise soit trouvé, le Pentagon devrait pouvoir réintégrer dès la semaine prochaine de la plupart des 400.000 employés civils du ministère de la Défense qui étaient en congé sans solde.

Le Secrétaire adjoint à la Défense, Aston Carter, avait dit que la paralysie de l’État fédéral était «perturbatrice et stupide» et le Secrétaire à la Défense , Chuck Hagel que tout cela était «une distraction inutile et malvenue de notre mission de défense la nation.»

«Ce n’est pas une façon de traiter les patriotes qui travaillent dans notre département et cela causera un préjudice grave à la productivité et au moral», avait déclaré Ashton Carter.

En visite à Séoul quand a débuté la paralysie de l’État fédéral américain, le Secrétaire à la Défense, exaspéré, avait quant à lui déclaré «C’est absurde, complètement irresponsable, inutile. Cela ne doit pas se produite».

À lire aussi:

Paralysie de l’État américain: arrêt des exercices et mise à pied de la moitié des employés du Pentagone >>

 

Les États-Unis, «gendarme du monde», ébranlés par la paralysie de l’appareil de l’État >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.