CAE remporte des contrats militaires d’une valeur d’environ 140 millions $

0
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo:  Archives/CAE)
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: Archives/CAE)

CAE a annoncé ce mercredi 9 octobre qu’elle a remporté des contrats militaires d’une valeur d’environ 140 millions $, y compris près de 85 millions $ uniquement pour CAE USA.

Les contrats aux États-Unis incluent également des options d’une valeur additionnelle de 50 millions $ pour les cinq prochaines années.

Les contrats font partie des prises de commandes du deuxième trimestre de CAE et s’ajoutent aux contrats déjà annoncés, précise le communiqué de la société montréalaise spécialisée dans les technologies de modélisation, de simulation et de formation destinées à l’aviation civile et aux forces de défense du monde entier.

Les contrats incluent une option exercée par l’United States Air Force (USAF) pour une quatrième année de services d’entraînement des équipages de l’avion-citerne KC-135, de nombreuses mises à niveau du simulateur KC-135, un nouveau contrat de l’USAF pour fournir des services de soutien opérationnel et à la maintenance sur les nouveaux entraîneurs aux systèmes d’armes destinés aux opérateurs de perche (BOWST) du KC-135, un contrat portant sur le développement du simulateur de missions d’un hélicoptère militaire pour un client dont l’identité demeure confidentielle, et un contrat portant sur l’exécution d’une série de mises à niveau sur les simulateurs Tornado de la Force aérienne allemande.

«Notre position sur les plateformes ayant une longue durée de vie, comme l’avion-citerne KC-135 et divers avions de transport et hélicoptères militaires, continue de fournir des occasions d’affaires pour CAE aux États-Unis et partout ailleurs, surtout depuis que les clients des secteurs de la défense et de la sécurité cherchent de plus en plus à tirer parti de la simulation dans leur programme de formation », a déclaré par voie de communiqué lors de cette annonce Gene Colabattisto, président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire à CAE.

« Ces contrats comportant des options pluriannuelles augmentent notre visibilité dans un environnement de la défense qui est autrement difficile à prévoir. Nous avons considérablement mis l’accent sur les contrats de services de formation à long terme aux États-Unis et dans le monde, ce qui nous donne une plus grande prévisibilité. Nous voyons un vaste éventail de possibilités d’affaires à l’échelle mondiale. , a ajouté M.Colabattisto.

À lire aussi:

CAE maintient ses revenus dans le secteur militaire malgré un environnement difficile >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.