Greyson et Loubani, les deux Canadiens détenus en Égypte ont été libérés

3
Les deux Canadiens arrêtés la semaine dernière en Égypte, John Greyson et Tarek Loubani (Photo: change.org)
Les deux Canadiens arrêtés la semaine dernière en Égypte, John Greyson et Tarek Loubani (Photo: change.org)

Les Canadiens détenus en Égypte depuis le 16 août, le cinéaste John Greyson et le docteur Tarek Loubani, ont obtenu leur libération après 51 jours de détention, annonce le ministère des Affaires étrangères.
—-
Mise à jour au 07/10/2013 à 19h00

Les deux Canadiens libérés de la prison de Tora, au Caire, après sept semaines de détention sans inculpation ne pourront toutefois pas quitter l’Égypte avant la fin de l’enquête sur les actes dont ils sont soupçonnés, a dit le ministère égyptien des Affaires étrangères.

Greyson et Loubani, qui devaient prendre un vol à destination de Francfort dimanche, ont été empêchés de monter dans l’avion parce que leurs noms figuraient sur une «liste d’interdictions» de quitter le pays.

Il pourrait donc attendre longtemps avant de pouvoir quitter l’Égypte, mais en liberté dans le pays au lieu de croupir dans une cellule.

—-

La soeur de John Greyson, Cecilia Greyson confirme aussi qu’elle a parlé à son frère John à 23h00 environ (heure canadienne), qu’ils vont bien et qu’ils ont été libérés.

 

La ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires), Lynne Yelich, a pour sa part fait la déclaration suivante, tard samedi soir:

«Le Canada applaudit la décision de libérer M. Tarek Loubani et M. John Greyson. Je me réjouis à la perspective de voir MM. Loubani et Greyson retrouver leurs familles et leurs amis, qui ont montré beaucoup de courage tout au long de cette épreuve.»

«Le ministre Baird et moi-même avons été en contact avec les autorités égyptiennes à de nombreuses occasions au sujet de ce dossier, et le personnel de l’ambassade du Canada en Égypte a déployé des efforts constants en vue d’obtenir la remise en liberté des deux Canadiens.

«Nous prenons des mesures pour assurer le départ de l’Égypte de MM. Loubani et Greyson et, au besoin, les représentants canadiens continueront de leur offrir des services consulaires, à eux et à leurs familles.»

«Je tiens à exprimer ma reconnaissance aux autorités égyptiennes pour avoir fourni un accès consulaire régulier.»

Tarek Loubani, un médecin des urgences au Canada et John Greyson, un cinéaste et professeur canadien, avaient été arrêtés par les autorités égyptiennes alors qu’ils étaient en route pour Gaza, où Tarek Loubani travaille à l’hôpital Al Shifa, et où John Greyson projetait de tourner un film sur le travail du médecin canadien.

Les deux Canadiens avaient été arrêtés dans les environs de la place Ramsès au centre du Caire au cours de violents affrontements entre manifestants pro-Morsi et forces de sécurité.

Il semble qu’ils se soient tout bêtement trouvés au mauvais endroit, au mauvais moment.

Arrêtés le 16 aooût, leur détention avait été prolongée sans qu’ils soient formellement mis en accusations malgré d’intenses pressions diplomatiques alors que l’Égypte était en proie à de graves turbulences.

Ils étaient incarcérés à la prison de Tora, au Caire, où sont encore détenus plusieurs chefs islamistes, dont le chef suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, et où avait été incarcéré l’ex-président Moubarak jusqu’à sa libération en août.

Une pétition sur change.org. appelant à la libération des deux Canadiens a recueilli jusqu’à maintenant 149 226 signatures et, en outre, 311 personnalités de renom du monde culturel et universitaire avaient signé une lettre appelant à la libération de John et Tarek.

Parmi les signataires, on retrouvait Alec Baldwin, Alex Gibney, Arundhati Roy, Atom Egoyan, Ben Affleck, Charlize Theron, Danny Glover, Sarah Polley, Naomi Klein et Michael Ondaatje», dit aussi un communiqué de l’organisme.

Les deux Canadiens avaient aussi entamé une grève de la faim pour «protester contre le caractère arbitraire de leur détention par les autorités égyptiennes».

Les services diplomatiques canadiens s’activent maintenant pour faciliter le départ de John Greyson et Tarek Loubani.

À lire aussi:

Une pétition demande la libération de deux Canadiens arrêtés en Égypte >>

 

Les deux Canadiens emprisonnés en Égypte ont commencé une grève de la faim >>

 

Manifestation à Montréal pour la libération des deux Canadiens détenus en Égypte >>

 

La détention des deux Canadiens détenus sans accusation en Égypte prolongée de 45 jours>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion3 commentaires