Julian Fantino nomme le major-général (ret.) Rohmer conseiller spécial sur le jour J

0
Le major-général (ret.) Richard Rohmer (Archives/Tsar Kasim/cc-by-sa)
Le major-général (ret.) Richard Rohmer (Archives/Tsar Kasim/cc-by-sa)

Le ministre des Anciens combattants, Julian Fantino, vient de nommer le major-général (ret.) Richard Rohmer à titre de conseiller spécial sur la commémoration du 70e anniversaire du jour du débarquement de Normandie. 

«Je suis ravi qu’un vétéran aussi distingué nous transmette son expérience et nous offre son opinion au sujet des activités commémoratives organisées à l’occasion du jour J qui, aux dires de nombreux, annonça le début de la fin de la Seconde Guerre mondiale, a affirmé le ministre Fantino. Sa remarquable expérience et son vaste savoir nous aideront à veiller à ce que les vétérans du Canada reçoivent la reconnaissance et la commémoration qu’ils méritent en cet anniversaire si important.»

Le major-général Rohmer a ainsi rejoint le ministre Fantino à Paris, en France, pour assister à un séminaire ministériel international sur le centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie. L’objectif de ce séminaire, auquel 23 pays participent en ce moment même, est de discuter surtout de l’élaboration d’une stratégie commune relative aux cérémonies d’envergure nationale qui débuteront en 2014.

Le matin du 6 juin 1944, appelé depuis le jour J, les forces canadiennes et alliées, à bord de plus de 7.000 vaisseaux et plus de 11.500 aéronefs, prirent d’assaut les plages de Normandie. Dans les mois qui suivirent, plus de 115.000 hommes et femmes prirent part à la bataille de Normandie, une suite d’opérations importantes qui annonça le début de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Plus de 5.000 y laissèrent leur vie.

Le Canada compta plus de pertes en Normandie que toute autre division du groupe de l’Armée britannique. Un grand nombre de Canadiens consentirent le sacrifice ultime, et beaucoup d’autres rentrèrent au pays blessés physiquement et mentalement.

– – –

BIOGRAPHIE DU MAJOR-GÉNÉRAL (RET.) RICHARD ROHMER,
OC, CMM, DFC, O.Ont., K. StJ, CD, QC, Chevalier de la Légion d’honneur, Chef – Réserves Collingwood (Ontario)

Le major-général (ret.) Richard Heath Rohmer est aviateur, avocat, consultant auprès de dirigeants d’entreprise et gouvernementaux, et écrivain prolifique à succès d’œuvres de fiction et de non-fiction. Il est également un historien et l’un des citoyens les plus décorés du Canada.

Le Mgén Rohmer est né à Hamilton (Ontario). Il s’enrôle au sein de l’Aviation royale canadienne le jour de son 18e anniversaire. Après une brève formation au Canada, on l’envoie outre-mer où il s’entraîne sur des aéronefs de type Spitfire et Mustang. Il est pilote de chasse (reconnaissance) au cours de la Seconde Guerre mondiale et participe aux opérations du jour J, le 6 juin 1944, ainsi qu’à la bataille de Falaise, la libération des Pays-Bas et la bataille de Normandie.

Suite à son service militaire, il commande le Groupe Réserve aérienne du Canada avant de devenir chef – Réserves des Forces armées canadiennes, titre qu’il conserve jusqu’à sa retraite en 1981. Tout en servant au sein de la Réserve, le Mgén Rohmer étudie le droit en Ontario et entreprend ensuite une carrière d’avocat. Il est appelé au Barreau en 1951 et nommé conseil de la Reine en 1960. Il exerce toujours et est l’un des dirigeants du cabinet d’avocats de Toronto Rohmer & Fenn.

Le MGén Rohmer a reçu plusieurs distinctions au cours de sa brillante carrière, dont la Croix du service distingué dans l’Aviation. Il est Officier de l’Ordre du Canada, Commandeur de l’Ordre du mérite militaire, Membre de l’Ordre de l’Ontario et Chevalier de la Légion d’honneur de France. L’éditorial principal du Peterborough Examiner en date du 14 janvier 2009 décrit le Mgén Rohmer comme étant «l’un des personnages canadiens les plus hauts en couleur du demi-siècle dernier».

Le Mgén Rohmer a présidé le comité organisateur des activités entourant le 60e anniversaire du jour J en Normandie et au Canada. Il a fait les arrangements nécessaires pour que la reine assiste à la cérémonie de Juno Beach. Son expérience de 2004 à Juno Beach lui sera d’une aide précieuse lorsqu’il conseillera le ministre sur les activités entourant l’anniversaire de 2014 du jour J.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.