Kenya: au moins quatre morts par balle dans des émeutes à Mombasa

1
La Croix Rouge kényane s'est occupée des blessés (Kenya Red Cross)
La Croix Rouge kényane s’est occupée des blessés (Kenya Red Cross)

Quatre personnes ont été tué par balle vendredi dans la deuxième ville du Kenya, au lendemain du meurtre d’un prédicateur radical musulman, a annoncé la Croix-Rouge kényane.

Le Centre kényan de gestion des crises (NODC) avait confirmé que les émeutes faisant suite au meurtre du prédicateur avaient fait un mort, sans plus de détails, précisant que les opérations de maintien de l’ordre continuaient dans plusieurs quartiers touchés de Mombasa.

«Le bilan des morts s’élève désormais à quatre après que trois aient succombé à leurs blessures. Sept blessés à l’hôpital», a indiqué la Croix-Rouge kényane sur son compte Twitter.

Selon le NODC, qui a confirmé le nombre de morts quelques minutes plus tard, des «violences sporadiques se poursuivent (à Mombasa), avec des jeunes lançant des pierres sur la police».

«La police poursuit ses opérations (dans les quartiers de) Majengo, Kisauni, Bamburi et Mtwapa, avec pour objectif de contenir les émeutes et de rétablir le calme à Mombasa», a écrit le NODC sur Twitter.

Vingt-quatre personnes auraient été arrêtées en lien avec les émeutes.

Le quartier de Majengo, qui est situé dans le centre de Mombasa, abrite la mosquée Masjid Musa, où officiait Cheikh Ibrahim Ismail, un prédicateur radical assassiné jeudi soir, et avant lui Aboud Rogo Mohamed, lui même tué fin août 2012 dans des circonstances similaires et dont il était présenté comme le successeur.

Le meurtre de Rogo avait, il y a à peine plus d’un an, déclenché trois jours d’émeutes à Mombasa qui avaient fait cinq morts dont trois policiers.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.