Le Pentagone nomme un émissaire pour fermer la prison de Guantanamo

1
(Archives/Mate 1st Class Shane T. McCoy)
(Archives/Mate 1st Class Shane T. McCoy)

Le Secrétaire à la Défense américain Chuck Hagel vient de nommer un émissaire qui aura pour mission de fermer la prison militaire de Guantanamo, un objectif que s’est fixé le président Barack Obama, mais resté lettre morte en raison de l’opposition de certains élus du Congrès.

Paul M. Lewis (Georgetown University)
Paul M. Lewis (Georgetown University)

C’est Paul Lewis, ancien juriste chargé du dossier de Guantanamo au sein de la Chambre des représentants, qui a ainsi été nommé.

Lorsqu’il commencera son travail le 1er novembre prochain, il devra également faciliter les décisions de transfert de détenus de Guantanamo, et superviser les efforts pour transférer des ressortissants de pays tiers actuellement détenus par les États-Unis en Afghanistan.

Selon le Pentagone, «cette annonce reflète l’engagement du ministère (de la Défense) de mettre en oeuvre la directive du président visant à fermer le centre de détention de Guantanamo», situé à l’intérieur de la base militaire américaine, à Cuba.

M. Lewis, qui enseigne l’Éthique à l’Université de Georgetown à Washington, collaborera avec son alter ego du département d’État, Cliff Sloan, nommé en juin.

Parmi les 164 détenus, 84 sont Yéménites, dont 56 ont été désignés comme transférables dans leur pays d’origine.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire

  1. Et puis quelques mois après leur transfert,ils iront rejoindre d'autres fous de Dieu comme eux dans leur combat contre le monde occidental..tout comme les autres Yéménites et talibans afghans relâchés plutôt,ce que se garde bien d'ébruiter l'islamiste de la White House qui passe le plus clair de son temps à jouer au golfe.