Séoul et Manille renforceront leur coopération industrielle dans le domaine de la défense

La Corée du Sud négocie actuellement avec les Philippines la vente d’une douzaine d’avions de chasse sud-coréens FA-50 (Archives/JSS)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
La Corée du Sud négocie actuellement avec les Philippines la vente d’une douzaine d’avions de chasse sud-coréens FA-50 (Archives/JSS)
La Corée du Sud négocie actuellement avec les Philippines la vente d’une douzaine d’avions de chasse sud-coréens FA-50 (Archives/JSS)

La présidente Park Geun-hye et le président philippin Benigno Aquino III ont décidé ce jeudi de consolider leur coopération dans l’industrie de la défense, la Corée du Sud étant désireuse d’exporter son matériel militaire aux Philippines, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

Les deux pays ont également signé en marge du sommet un mémorandum d’entente appelant à une plus grande coopération dans l’industrie de la défense entre les deux pays ainsi qu’à plus d’échanges.

La Corée du Sud négocie actuellement avec les Philippines la vente d’une douzaine d’avions de chasse sud-coréens FA-50, une variante des avions d’entraînement T-50 Golden Eagle. Séoul désire également exporter des vaisseaux escorteurs aux Philippines.

«Les deux dirigeants se sont montrés satisfaits de la signature du mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine de la défense et se sont entendus pour renforcer cette coopération», a indiqué le bureau présidentiel sud-coréen dans un communiqué.

La présidente sud-coréenne a fait part de sa gratitude à Aquino pour avoir choisi le FA-50 et a dit espérer que les deux pays signeront bientôt un contrat.

Le président Aquino a déclaré pour sa part qu’il essaiera de faire en sorte que la coopération avec l’industrie de la défense avec la Corée du Sud se passe sans accroc.

La présidente Park a également demandé davantage de coopération dans d’autres projets de défense aux Philippines, dont un destiné à l’achat de vaisseaux escorteurs.

Le président philippin Aquino est arrivé jeudi à Séoul pour une visite de deux jours, sa première visite en Corée du Sud depuis le début de son mandat en juin 2010.

Il est également le premier chef d’État étranger à effectuer une visite officielle en Corée du Sud sous l’administration Park.

Par ailleurs, toujours selon l’agence sud-coréenne, Benigno Aquino a accueilli favorablement la demande de présidente sud-coréenne a demandé au gouvernement philippin d’envoyer un message clair et cohérent à la Corée du Nord pour l’inciter à abandonner son programme nucléaire.

Les Philippines sont la seule nation sud-asiatique à avoir participé à la guerre de Corée, envoyant le quatrième plus gros effectif militaire parmi 16 alliés sous une résolution des Nations unies. Un total de 7.420 soldats philippins participèrent au conflit, 112 perdirent la vie et 299 furent blessés.

À lire aussi:

La Corée du Sud achèterait le système américain de défense antimissile à haute altitude (PHOTOS)>>