Tchad, Chili, Lituanie, Nigeria et Arabie saoudite élus au Conseil de sécurité

0
Le Conseil de Sécurité (Archives/ONU)
Le Conseil de Sécurité (Archives/ONU)

L’Assemblée générale des Nations Unies a élu jeudi le Tchad, le Chili, la Lituanie, le Nigeria et l’Arabie saoudite en tant que membres non permanents du Conseil de sécurité, pour un mandat de deux ans à compter du 1er janvier 2014, rapporte le service d’information de l’ONU.

Les cinq pays ont obtenu la majorité requise des deux tiers des 193 États membres présents et votants à l’Assemblée.

Élu au premier tour à bulletins secrets, ils remplaceront l’Azerbaïdjan, le Guatemala, le Maroc, le Pakistan et le Togo, dont le mandat expire à la fin de cette année.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, tous dotés du droit de veto, sont la Chine, la France, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Membres non permanents du Conseil, l’Argentine, l’Australie, le Luxembourg, la République de Corée et le Rwanda continueront pour leur part d’y siéger jusqu’à la fin 2014.

En vertu de la Charte des Nations Unies, rappelle l’ONU, le Conseil a la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité au niveau international et tous les États membres sont tenus de se conformer à ses décisions.

Dans certains cas, ses 15 membres peuvent imposer des sanctions ou même autoriser le recours à la force en cas d’acte d’agression ou face à une menace imminente à la paix internationale.

Il faut noter que certains des nouveaux arrivants ont des intérêts particuliers dans des dossiers suivis de près par le Conseil.

C’est le cas de l’Arabie saoudite, qui soutient l’opposition armée au régime de Bachar al-Assad et se pose en rival régional de Téhéran.

Par ailleurs, le Tchad et le Nigeria participent quant à eux à la Minusma, la mission de stabilisation de l’ONU au Mali.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.