Défense: il faut davantage de transparence

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Au début de la session parlementaire, le gouvernement conservateur a annoncé de nouvelles orientations, notamment en matière de défense. Malheureusement, les forces militaires canadiennes et leurs familles ont toutes les raisons d’être déçues.

Mais ce n’est un secret pour personne, l’équipement dont se servent les membres des Forces armées canadiennes est vieillissant. C’est par exemple le cas avec le remplacement des avions CF-18, où nous vivons une grande incertitude, et la flotte d’hélicoptères Sea King, qui sont à quelques années seulement de leur fin de vie utile. Le gouvernement conservateur doit absolument faire preuve de plus de transparence quant à l’avancement du processus d’achat militaire visant à renouveler notre équipement, puisque nos troupes doivent pouvoir accomplir leurs missions en toute sécurité.

La transparence est nécessaire si nous ne voulons pas voir les coûts des projets exploser, comme dans le fiasco des F-35, dans lequel les conservateurs refusent de nous donner l’heure juste ou encore de faire un processus d’appel d’offres ouvert et transparent. Le coût initial du programme était de 9 milliards de dollars. Cependant, les derniers estimés du rapport indépendant de KPMG nous rapprochent davantage du 45 milliards.

L’autre enjeu majeur que le NPD continuera de porter à la Chambre des communes, en 2014, concerne le traitement accordé à nos militaires et nos anciens combattants. Les conservateurs tentent par tous les moyens de nous faire croire que dépenser des millions de dollars en publicités pour nous rappeler les exploits de la guerre de 1812 est un substitut adéquat à l’aide urgente qu’ils pourraient accorder aux anciens combattants en situation de détresse physique, psychologique et financière. Les récentes compressions budgétaires entraînent également une réduction importante des services et de pensions, ce qui représente un obstacle de plus pour ceux qui ont fait de nombreux sacrifices pour leur pays.

En 2014, les Canadiens doivent pouvoir s’attendre à mieux de la part de ce gouvernement conservateur. L’opposition officielle travaillera sans relâche pour le tenir responsable de ses actions, car les Canadiens méritent mieux.