Des officières des Forces canadiennes classées parmi les cent femmes les plus influentes du Canada

Une partie de la "force amie" s'apprête à combattre l'ennemi (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Trois officières des Forces armées canadiennes viennent d’être classées parmi les cent femmes les plus influentes du Canada selon le palmarès publié par le Réseau des femmes exécutives (RFE), ce mois-ci. Les prix sont remis à des dirigeantes influentes des secteurs privé, public et à but non lucratif. Les femmes honorées sont sélectionnées par un conseil consultatif indépendant.

Les prix ont été remis lors du gala de remise des prix du sommet du leadership tenu au centre Sheraton, à Toronto, en Ontario, le mercredi 4 décembre 2013.

  • Le capitaine de vaisseau Jill Marrack, une officière de la logistique originaire de Thunder Bay (Ontario) et actuellement en poste à titre de commandante adjointe de la Réserve navale à Québec (Québec), a reçu un prix dans la catégorie Chefs de file du secteur public. Le capitaine de vaisseau Marrack a été nommée en reconnaissance de son leadership, de sa vision et de son orientation stratégiques au sein de la Formation Réserve navale. Elle sert d’exemple à toutes les femmes qui aspirent à occuper un poste de direction.

 

  • Le lieutenant-colonel Krista Brodie, une officière de la logistique originaire de Winnipeg (Manitoba) et actuellement en poste à titre de chef d’état- major du Groupe de soutien matériel du Canada, à Ottawa (Ontario), a également reçu un prix dans la catégorie Chefs de file du secteur public. Le lieutenant-colonel Krista Brodie a été nommée en reconnaissance de ses réalisations à titre de commandante du 1er Bataillon des services (Armée canadienne). Le prix récompense aussi son engagement actif au sein de sa communauté et son talent d’artiste sur la scène locale

 

  • Le major Eleanor Taylor, une officière d’infanterie originaire d’Atigonish (Nouvelle-Ecosse) et actuellement en poste à titre de planificatrice militaire dans l’Armée canadienne, a reçu un prix dans la catégorie Pionnières et créatrices de tendances. Le major Taylor a été nommée en reconnaissance des accomplissements qu’elle a réussis cours de sa carrière militaire, notamment son déploiement en Afghanistan en 2010, où elle est devenue la première femme des FAC à commander une compagnie d’infanterie en situation de combat.

 

Dans les FAC, les femmes peuvent occuper tous les postes et servir dans tous les environnements. Dans tous les cas, les hommes et les femmes des FAC sont sélectionnés pour les entraînements, les promotions, les affectations et toutes les offres d’emploi selon les mêmes critères: le grade, les qualifications et le mérite.

Rappelons que le colonel Jennie Carignan, actuelle commandant du Collège militaire royal de Saint-Jean, avait été nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au Canada, dans la catégorie Pionnières et créatrices de tendances, par le Réseau des femmes exécutives.

À lire aussi:

Femmes au combat: une délégation canadienne se rend en Australie >>

 

Journée de la Femme: une intégration contrastée dans les Forces canadiennes >>