Le ministre Fast salue l’arrivée d’avions mexicains Hercules C-130K

0
284
Un avion CC-130J Hercules effectue des survols, des atterrissages et des décollages au cours d'un exercice près de la 8 e Escadre Trenton, en Ontario (Photo: caporal Darcy Lefebvre, F.C.)
Un avion CC-130J Hercules effectue des survols, des atterrissages et des décollages au cours d'un exercice près de la 8 e Escadre Trenton, en Ontario (Photo: caporal Darcy Lefebvre, F.C.)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a salué aujourd’hui l’arrivée de deux aéronefs Hercules C-130K aux installations de Cascade Aerospace, à Abbotsford, en Colombie-Britannique. Dans le cadre d’un marché négocié entre le Secrétariat de la Défense nationale du Mexique et la Corporation commerciale canadienne, Cascade Aerospace modernisera, entretiendra, réparera et révisera les deux avions.

Ce marché représente 70 emplois à temps plein à l’entreprise Cascade pendant la prochaine année et il permettra en outre de financer 100 emplois de grande valeur toujours au sein de l’entreprise, mais aussi de soutenir les activités de fournisseurs locaux du secteur de la défense et de l’aérospatiale, et d’autres secteurs.

Les faits en bref

  • Selon l’Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, le secteur de la défense et de la sécurité du Canada emploie environ 109 000 personnes.
  • Près des trois quarts de la production du secteur de l’aérospatiale sont exportés. Ces exportations étaient évaluées à plus de 15 milliards de dollars en 2012.
  • Le secteur de l’aérospatiale est le plus grand exportateur de technologie de pointe du Canada — et il se trouve au troisième rang, à l’échelle mondiale, en ce qui concerne la fabrication d’avions civils.
  • Depuis l’entrée en vigueur de l’ALENA, en 1994, le commerce des marchandises du Canada et du Mexique a plus que sextuplé, et il se chiffrait à plus de 30 milliards de dollars annuellement en 2011 et en 2012.

Citations

«La priorité de notre gouvernement demeure la création d’emplois et de débouchés. Les entreprises des secteurs de l’aérospatiale et de la technologie de la Colombie-Britannique injectent des milliards de dollars dans l’économie canadienne chaque année. Grâce à leur main-d’œuvre hautement qualifiée et très talentueuse, et à leur capacité d’offrir des produits et services hautement spécialisés, les entreprises canadiennes se mesurent à leurs concurrentes de calibre mondial et elles gagnent.»
Ed Fast, ministre du Commerce international