Valcartier en deuil: le «22» perd l’un des siens

Sylvain Lelièvre à Kandahar en 2011 (Photo tirée de Facebook)

Sylvain Lelièvre à Kandahar en 2011 (Photo tirée de Facebook)

Un militaire de la Base de Valcartier, le caporal-chef Sylvain «Peanut» Lelièvre, a été retrouvé sans vie dans la matinée de ce lundi 2 décembre dans le sous-sol de sa maison qui se trouve dans les logements familiaux situé à proximité de la base.

Originaire de Gaspésie, ce père de famille de 46 ans qui servait dans le 3e Bataillon du Royal 22e Régiment a été déployé à trois reprises, deux en Bosnie-Herzégovine et une à Kandahar lors de la rotation 10 de l’Opération ATHÉNA entre novembre 2010 et juin 2011.

Le 5 novembre 2011, son service au sein des Forces armées canadiennes avait été reconnu au cours d’une cérémonie d’hommage en l’honneur des militaires de retour de l’Afghanistan dans les locaux de la Légion Royale Canadienne à Chandler.

Même s’il n’était pas réputé souffrir du syndrome de stress post-traumatique (SSPT, PTSD), avec les présumés suicides de la semaine dernière, en Ontario, au Manitoba et en Alberta, la communauté militaire de Valcartier ne peut s’empêcher de penser au suicide.

Comme toujours dans ces cas là, une enquête du Service national des enquêtes est en cours et une commission d’enquête fédérale cherchera à comprendre s’il y a eu des lacunes administratives ou non.

Sur sa page Facebook, ils étaient nombreux, amis, collègues et proches, à lui rendre hommage et avoir une pensée à la famille.

Le «22» perd l’un des siens. Je me souviens.

La députée de Portneuf Jacques-Cartier, Élaine Michaud, qui est également porte-parole adjointe du NPD en matière de défense, a fait la déclaration suivante:

«La mort du caporal-chef Sylvain Lelièvre de la Base de Valcartier m’attriste au plus haut point. Lorsqu’un de nos militaires est en mission à l’étranger, on est conscient qu’il existe un péril. Mais quand nos troupes sont de retour au pays, on les croit hors de danger pour de bon. C’est ce qui rend la tragédie actuelle d’autant plus difficile à accepter. Les événements des derniers jours nous forcent collectivement à réfléchir sur le sort réservé à nos soldats en retour de mission. Je tiens à livrer mes plus sincères sympathies à la famille de M. Lelièvre, à ses proches et à ses frères d’armes.»

VOYEZ CE QU’EN DISENT LE NPD, LE PARTI LIBÉRAL DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT.

À lire aussi:

Les suicides des trois soldats cette semaine ne seront probablement pas les derniers >>

101 réponses à Valcartier en deuil: le «22» perd l’un des siens

  1. Roger Dupuy 28 août 2014 at 18:41

    Nous avons créé un programme différent de ce qui ce fait en utilisantl les chevaux… mais bon sang qu’il est difficile d’entrer pour simplement pouvoir l’expliquer….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>