Départ de deux navires de défense côtière pour l’Opération CARIBBE 2014

Le navire de défense côtière de la classe Kingston, NCSM Nanaimo (Photo: DND-MDN Canada)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le navire de défense côtière de la classe Kingston, NCSM Nanaimo (Photo: DND-MDN Canada)
Le navire de défense côtière de la classe Kingston, NCSM Nanaimo (Archvies/MDN)

Les navires NCSM Nanaimo et Whitehorse quittent Esquimalt, en Colombie-Britannique, ce lundi pour l’océan Pacifique Est afin d’appuyer l’Opération CARIBBE, la contribution du Canada à la campagne multinationale contre le trafic illicite d’organisations criminelles transnationales dans les Amériques et les Caraïbes.

Se félicitant de la participation du Canada, le lieutenant-général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada a insisté sur le fait que «tout au long de 2014, nos navires et aéronefs continueront de collaborer avec nos partenaires pour dissuader les organisations criminelles transnationales d’utiliser les routes marchandes maritimes pour le trafic de cargo clandestin et leur en interdire l’accès».

Le Nanaimo et le Whitehorse sont deux navires de défense côtière de classe KINGSTON conçus pour la surveillance et la patrouille et leurs équipages se constituent de réservistes.

Leur départ marque le début d’une série de plusieurs déploiements maritimes prévus en 2014 en soutien à l’engagement du Canada envers l’Opération MARTILLO – un effort multinational interarmées combiné interorganisationnel entre des pays de l’hémisphère occidental et d’Europe. Cette opération vise à interdire aux organisations criminelles transnationales l’accès aérien et maritime aux régions côtières d’Amérique centrale.

«Je suis extrêmement fier du dévouement et du professionnalisme dont font preuve les membres des forces maritimes et aériennes dans le cadre de l’Opération CARIBBE. Je suis certain que les membres du Nanaimo et du Whitehorse, par leur présence et leurs capacités opérationnelles, continueront d’apporter une contribution significative à la sécurité régionale et aideront à mettre fin au trafic de narcotiques illicites à destination des côtes nord-américaines», a déclaré le vice-amiral Mark Norman, Commandant de la Marine royale canadienne.

En 2013, les Forces armées canadiennes ont envoyé quatre aéronefs de surveillance CP140 Aurora, quatre navires de défense côtière, les NCSM Edmonton, Kingston, Summerside et Yellowknife), deux frégates de classe HALIFAX (NCSM Ottawa et Ville de Québec), un navire de soutien (NCSM Preserver) et un sous-marin de classe VICTORIA (NCSM Victoria). Les équipages ont saisis pour un peu plus de 5.000 kilogrammes de cocaïne.

En 2014, la Marine royale canadienne effectuera un déploiement constitué d’une rotation périodique de navire de guerre des côtes Est et Ouest tandis que l’Aviation royale canadienne fournira des aéronefs de surveillance CP140 Aurora provenant de différents escadrons de patrouille à long rayon d’action. Un CP140 Aurora a déjà participé à l’Opération CARIBBE de cette année en complétant un déploiement en janvier dernier.