Fin de l’exercice Unified Resolve 14, en route pour Maple Resolve

0
133
L’Adjudant Dan Covert, du 2e Régiment du génie de combat, attire l’attention des capitaines Rob Cuthie, Reed Preece et Matthew Sidrane, tous du Pennsylvania Army National Guard, sur un point du plan de bataille du groupe-brigade dans le cadre de l’exercice Unified Resolve 2014. (Cplc Faye Worthy)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
L’Adjudant Dan Covert, du 2e Régiment du génie de combat, attire l’attention des capitaines Rob Cuthie, Reed Preece et Matthew Sidrane, tous du Pennsylvania Army National Guard, sur un point du plan de bataille du groupe-brigade dans le cadre de l’exercice Unified Resolve 2014. (Cplc Faye Worthy)
L’Adjudant Dan Covert, du 2e Régiment du génie de combat, attire l’attention des capitaines Rob Cuthie, Reed Preece et Matthew Sidrane, tous du Pennsylvania Army National Guard, sur un point du plan de bataille du groupe-brigade dans le cadre de l’exercice Unified Resolve 2014. (Cplc Faye Worthy)

Ils sont 680 membres des Forces armées canadiennes et de la Garde nationale américaine a avoir terminé aujourd’hui à Petawawa, un exercice assisté par ordinateur, exercice qui va les aider à se préparer pour des missions futures potentielles.

L’exercice UNIFIED RESOLVE a débuté le 11 février et incluait  280 militaires du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC), ainsi que des membres de l’Aviation royale canadienne et des soldats de la Pennsylvania Army National Guard. L’objectif de l’exercice était de tester la planification et les capacités de commandement et de contrôle globales de deux Forces opérationnelles en prévision du plus important exercice de préparation opérationnelle de l’Armée canadienne de l’année, l’exercice MAPLE RESOLVE 2014, prévu à la fin du printemps à Wainwright, en Alberta.

Pendant cet exercice de deux semaines, les participants ont réagi à des scénarios générés par ordinateur qui simulaient la réponse d’une brigade de l’Armée face à une situation complexe et réaliste. Cet exercice a permis aux soldats de pratiquer l’ensemble du spectre des opérations, y compris des attaques délibérées, de la défense mobile et l’aide aux organismes non gouvernementaux.

L’exercice UNIFIED RESOLVE était la première partie d’une série de deux, la deuxième étant l’Ex MAPLE RESOLVE, qui validera l’état de préparation de la force opérationnelle en vue d’un déploiement, si le gouvernement du Canada devait un jour en donner l’ordre.

«L’Armée canadienne s’entraîne à être souple, polyvalente et prête à faire face à la complexité des défis nationaux et internationaux. Elle doit être en mesure d’intervenir lorsque le demande le gouvernement du Canada. L’exercice UNIFIED RESOLVE 2014 supporte l’engagement de l’Armée canadienne de mettre sur pied et de maintenir des unités bien entraînées, bien équipées et bien dirigées qui répondent à tout défi indépendamment de l’environnement», a déclaré le lieutenant-général Marquis Hainse, Commandant de l’Armée canadienne.

«L’exercice UNIFIED RESOLVE 2014 est une partie importante de l’instruction progressive pour les éléments du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada afin d’être prêt pour une force opérationnelle à haut niveau de préparation. Ceci est accompli en pratiquant la planification opérationnelle et le commandement et contrôle pendant des opérations exigeantes et changeantes. Je suis fier des hommes et des femmes qui se consacrent à s’assurer que l’Armée canadienne est forte et prête pour aujourd’hui et pour demain», a dit pour sa part le brigadier-général Omer Lavoie, Commandant de la 4e Division du Canada.