Le gouvernement fédéral accorde un contrat pour le design de navires de la Marine

Les ministres Finley, MacKay et Nicholson, à Halifax, le 06 février 2014. (@MinPeterMacKay)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Les ministres Finley, MacKay et Nicholson, à Halifax, le 06 février 2014. (@MinPeterMacKay)
Les ministres Finley, MacKay et Nicholson, à Halifax, le 06 février 2014. (@MinPeterMacKay)

La ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux Diane Finley, et Peter MacKay, ministre de la Justice et ministre régional pour la Nouvelle-Écosse, ont annoncé jeudi que le gouvernement accordait un nouveau contrat d’une valeur potentielle de 53,5 millions $ pour la construction des navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA).

Le nouveau contrat fait parti intégrante de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale du Canada et porte sur deux tâches bien précises.

Les deux tâches autorisées sont la conception technique (phase 2), et l’élaboration de la proposition de mise en œuvre du projet. La tâche de conception technique (phase 2) est la deuxième étape sur trois afin de parfaire la conception des navires.

«En procédant à l’exécution de ces deux prochaines tâches aux termes du contrat de définition, nous continuerons de peaufiner et d’achever les détails de la conception et de la production des navires avant d’entreprendre les travaux de construction, ce qui permettra de réduire les risques et de respecter l’argent des contribuables», a déclaré Diane Finley, Ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux.

«Ces deux lots de travaux représentent un pas de plus vers la réalisation de l’engagement du Canada de fournir cette importante flotte de navires à la Marine royale canadienne. Nous pourrons ainsi continuer à renforcer la force défensive canadienne, qui est polyvalente et apte au combat, tout en maximisant la création d’emplois, en encourageant l’innovation technologique et en favorisant la croissance économique au pays», a dit pour sa part Rob Nicholson, Ministre de la Défense nationale.

Irving doit poursuivre son travail sur la modélisation 3D qui constituera ultimement un élément essentiel de l’ensemble du projet de conception des navires. Durant la tâche d’élaboration de la proposition de mise en œuvre du projet, le chantier naval préparera un plan exhaustif qui comprendra toutes les activités d’approvisionnement en matériel et de construction.

Selon l’Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale se traduira par 15.000 emplois durables et une croissance économique correspondant à 2 milliards $ annuellement sur une période de 30 ans.

La ministre Finley estime être «sur la bonne voie pour entamer les travaux de construction comme prévu en 2015».

«À titre de ministre responsable de la Nouvelle-Écosse, je suis fier de savoir que notre province peut jouer un rôle de premier plan pour rééquiper nos hommes et femmes en uniforme, et de les doter des outils dont ils ont besoin, a dit Peter MacKay, Ministre de la Justice et ministre régional pour la Nouvelle-Écosse. J’ai hâte de voir l’effet des nombreuses retombées économiques de ce projet au sein de nos collectivités.»