Le point sur le projet d’expansion à Trenton pour loger le Commandement des Forces spéciales

Un CC-130 Hercules à la BFC Trenton la plus importante base de l’Aviation royale canadienne au pays et la plaque tournante de la capacité de transport aérien stratégique du Canada (Creative Commons)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Un CC-130 Hercules à la BFC Trenton la plus importante base de l’Aviation royale canadienne au pays et la plaque tournante de la capacité de transport aérien stratégique du Canada (Creative Commons)
Un CC-130 Hercules à la BFC Trenton la plus importante base de l’Aviation royale canadienne au pays et la plaque tournante de la capacité de transport aérien stratégique du Canada (Creative Commons)

Les travaux d’agrandissement de la 8e Escadre Trenton accommoder les besoins grandissants du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN) ont commencé et le ministère de la Défense fait le point cette semaine sur ce projet d’expansion.

Les travaux d’agrandissement de 400 acres de la 8e Escadre Trenton et de construction d’un nouvel édifice dédié à la formation et à l’administration ont commencé avec la préparation du site, qui comprend la démolition et l’enlèvement des bâtiments excédentaires et sur la propriété du MDN. Une fois ces travaux terminés, la conception et la construction des nouvelles installations pourront commencer.

Quand, au début des années 2000, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes s’est mis à la recherche d’un nouvel emplacement pour accommoder les besoins grandissants du COMFOSCAN – leurs installations actuelles, à Dwyer Hill, en Ontario, étant devenues trop petites, le choix s’est arrêté sur Trenton.

L’analyse du ministère avait alors déterminé que l’agrandissement de la 8e Escadre Trenton s’avérait la meilleure solution. Dans le point sur le projet d’expansion, publié le 11 février, le ministère en rappelle cette semaine les raisons.

La 8e Escadre Trenton est la plus importante base de l’Aviation royale canadienne au pays et la plaque tournante de la capacité de transport aérien stratégique du Canada, ce qui facilite le déploiement de nos forces spéciales. L’emplacement de choix de la 8e Escadre Trenton, en bordure de l’autoroute 401, permet une intervention rapide en cas d’urgence dans les principaux centres urbains du Canada, comme Montréal, Toronto et Ottawa.

Carte de l’endroit où le projet d’expansion sera construit pour loger le COMFOSCAN, au nord de la 8e Escadre Trenton (MDN)

Il a donc été décidé d’agrandir les lieux vers le nord de l’Escadre, étant donné qu’il y aurait été nécessaire d’acheter ou d’exproprier les propriétés d’un nombre très élevé de résidents et d’entreprises établies à l’est et à l’ouest de la zone choisie.

De plus, l’agrandissement vers l’est aurait engendré des restrictions supplémentaires en raison de l’approche finale de la piste d’atterrissage, puisque cette région n’est pas contiguë à l’Escadre.

Aussi, une unité de stockage, un entrepôt pharmaceutique et une installation de travaux municipaux sont en cours de construction directement à l’ouest de la zone choisie, et rendaient donc cet endroit inadéquat pour l’agrandissement des lieux.

Dans le document publié aujourd’hui, la Défense rappelle aussi l’historique du projet.

Dès 2007, le gouvernement du Canada a commencé à approcher les résidents des zones bordant la partie nord de la 8e Escadre, la RCAF Road à l’ouest, la Whites Road à l’est et la voie ferrée au nord. Au total, douze propriétaires ont été touchés.

La situation a été expliquée en détail à chaque propriétaire et le prix de leur terre a été négocié selon la valeur du marché (par l’entremise de représentants légaux pour les deux parties).

Au mois de mai 2010, le conseil municipal de Quinte West a adopté à l’unanimité une résolution appuyant l’acquisition de tous les terrains nécessaires pour réaliser le déménagement de l’unité de la FOI 2 à la ville de Quinte West, et ce, au moyen de toutes les mesures nécessaires, y compris, au besoin, l’expropriation. Peu de temps après, le conseil municipal de Belleville a adopté une motion semblable.

En mai 2012, tous les propriétaires terriens sauf deux avaient accepté de vendre leur propriété au gouvernement du Canada. Les deux derniers propriétaires ont été expropriés en mai 2012 et, subséquemment, ils ont signé un accord de règlement confidentiel.

«Nous prévoyons que l’agrandissement de la 8e Escadre Trenton et la construction qui y est associée généreront des retombées économiques positives à long terme pour la communauté et la région», déclare en outre le ministère de la Défense en conclusion à ce point sur le projet d’agrandissement.