Mali: inculpations de militaires pour «complicité d’assassinat» dans l’affaire des Bérets rouges

0
Le coup d'état militaire du printemps dernier au Mali aura déstabilisé la région nord toute entière (Photo: archives, 45nord.ca)
Le coup d’état militaire de 2012 aura déstabilisé la région toute entière lorsque Bérets verts et rouges se sont affrontés (Archives/AFP)

Trois militaires maliens, anciens membres de l’ancienne junte d’Amadou Haya Sanogo, ont été écroués vendredi après avoir été inculpés de «complicité d’assassinat» dans le meurtre de soldats proches d’Amadou Toumani Touré, président renversé en mars 2012 par un coup d’État.

Ils sont désormais quatre militaires a avoir été arrêté en deux jours dans le cadre de l’affaires dite des «Bérets rouges, ces membres d’une unité de l’armée fidèles à l’ancien président Touré, qui avaient tenté un contre-coup d’État contre la junte d’Amadou Haya Sanogo fin avril 2012, dont 21 corps ont été retrouvés dans une fosse commune le 4 décembre 2013, en banlieue de Bamako.

Les trois militaires écroués vendredi sont le général Sidy Touré, ancien patron de la Sécurité d’État (services maliens du renseignement), le capitaine Amadou Konaré, un des responsables du putsch de mars 2012, et le capitaine Tahirou Mariko, ex-aide de camp du chef des putschistes Amadou Haya Sanogo.

Jeudi, le général Yamoussa Camara, chef d’état-major de l’actuel président malien Ibrahim Boubacar Keïta, a été inculpé et écroué pour son implication présumée dans le meurtre de Bérets rouges.

«Le fait qui lui est reproché est la complicité d’assassinat», a précisé dans un communiqué le porte-parole du gouvernement, le ministre Mahamane Baby.

Le général Yamoussa Camara, un ex-ministre de la Défense, et le capitaine Amadou Konaré furent des proches d’Amadou Haya Sanogo, capitaine promu général et meneur des militaires ayant renversé le président Amadou Toumani Touré le 22 mars 2012. Le coup d’Etat a précipité le Mali dans le chaos, l’ex-président Touré est réfugié à Dakar depuis avril 2012.

Le général Sanogo et plusieurs de ses proches ont été arrêtés et inculpés en novembre 2013 dans la même affaire.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». En Afghanistan, en Haïti, en Europe de l'est, dans l'Arctique, aux États-Unis, ou un peu partout au Canada, il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action.

Répondre