À Kaboul, le drapeau canadien est abaissé, marquant la fin de la mission militaire en Afghanistan (PHOTOS/VIDÉO)

Le caporal-chef Jordan Taylor salue pendant que le drapeau canadien est abaissé, au quartier général de la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS), le 12 mars 2014, pour marquer la fin de l’opération Attention et d’une mission militaire de 12 ans en Afghanistan. (Cplc Patrick Blanchard/Caméra de combat des Forces canadiennes)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le geste est symbolique, la portée immense. Une cérémonie de descente du drapeau a eu lieu mercredi 12 mars au quartier général de la Force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS, ISAF) à Kaboul, en Afghanistan, marquant ainsi la fin de la mission militaire du Canada dans ce pays, après plus de 12 ans de présence.

La mission a été le plus important déploiement de membres des Forces armées canadiennes depuis la Seconde Guerre mondiale.

158 militaires, un diplomate, une journaliste et deux employés civils ont perdu la vie au cours de la mission.

«Aujourd’hui, après plus de 12 ans et après le déploiement de plus de 40.000 membres des Forces armées canadiennes, notre mission en Afghanistan a pris fin, a déclaré le général Tom Lawson, chef d’état-major de la défense. Cette mission a eu des répercussions importantes sur la génération de militaires qui y ont contribué, ainsi que sur leur famille, qui leur a donné du soutien tout au long. Tous ensemble, nous rendrons hommage à ceux qui sont tombés au champ d’honneur et nous prendrons soin de ceux qui sont malades ou blessés. Alors que nous descendons le drapeau aujourd’hui, nous nous remémorons notre mission avec fierté, sachant que grâce à nos efforts, nous avons aidé les Afghans à retrouver l’espoir d’un avenir meilleur et plus sécuritaire».

Des membres de l’OTAN, de la FIAS, des diplomates, des dignitaires canadiens, y compris le chef d’état-major de la défense, ont assisté à l’événement de clôture aujourd’hui.

Une fois abaissé, c’est le major-général Dean Milner, dernier commandant de la Contribution du Canada à la mission de formation en Afghanistan (CCMF-A), qui a remis le drapeau canadien à Deborah Lyons, ambassadrice du Canada auprès de la République islamique d’Afghanistan.

Comme l’a annoncé le premier ministre au sommet de l’OTAN à Chicago le 22 mai 2012, le Canada s’est engagé à verser, de 2015 à 2017, 330 millions $ pour aider à soutenir les forces de sécurité nationale afghanes ainsi que 227 millions $ en aide au développement.

«En fin de compte, la question que nous devons nous poser est la suivante: avons-nous fait et avons-nous vu du réel progrès en Afghanistan? Les membres des Forces armées canadiennes et ceux qui nous soutiennent et avec lesquels nous travaillons ont-ils réussi à réaliser les missions et les objectifs qu’ils devaient accomplir? La réponse à ces deux questions est absolument et incontestablement oui», a dit le lieutenant-général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada.

Deux jours plus tôt, une cérémonie de passation de commandement de la mission de formation de l’OTAN a eu lieu. Le major-général Dean Milner a ainsi remis le commandement de la mission au brigadier-général Wayne Eyre qui restera donc en Afghanistan.

Une fois que les militaires canadiens de l’Opération ATTENTION seront rentrés au pays, il n’en restera qu’une poignée qui serviront à l’ambassade canadienne à Kaboul, et sept dans des programmes d’échanges ou bien dans des positions clés de l’ISAF.