Deux ans après la mort du réserviste Justin Stark, sa mère reçoit un chèque de…1 cent!

5
329
Le ministre de la Défense a dû présenter ses excuses auprès de la famille d'un soldat décédé dont la mère a reçu un chèque d'un cent du gouvernement (tiré de Facebook)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le ministre de la Défense a dû présenter ses excuses auprès de la famille d'un soldat décédé dont la mère a reçu un chèque d'un cent du gouvernement (tiré de Facebook)
Le ministre de la Défense a dû présenter ses excuses auprès de la famille d’un soldat décédé dont la mère a reçu un chèque d’un cent du gouvernement (tiré de Facebook)

La mère d’un jeune soldat de Hamilton mort il y a deux ans est humiliée et furieuse après avoir reçu il y a quelques jours un chèque d’un cent du gouvernement fédéral pour son fils décédé.
—-
Mise à jour au 06/03/2014 à 23h30

Denise Stark, la mère de Justin, un soldat canadien a reçu tel que promis des excuses officielles de la part du ministre de la Défense, jeudi, et la promesse que le dossier de son fils serait réévalué afin de déterminer si son suicide était lié ou non à son passage dans l’armée.

Elle a souligné que son époux et elle n’avaient aucun intérêt financier à obtenir que le fédéral établisse un lien clair entre le décès de leur fils et son service militaire, mais qu’«Il s’agit seulement d’avoir la même reconnaissance que pour ceux qui meurent au combat».

—-
Mise à jour au 05/03/2014 à 15h10

Le ministre Nicholson a annoncé que, non seulement il avait communiqué avec les fonctionnaires de l’administration fédérale pour s’assurer que pareille gaffe ne se reproduise plus mais qu’il allait prendre contact par téléphone avec la mère du caporal Stark pour lui présenter lui-même ses excuses.

—-

Le caporal Justin Stark, un réserviste de 22 ans, s’est tué à l’armurerie John W. Foote VC à Hamilton en octobre 2011 (Archives/famille Stark)

Le caporal Justin Stark, un fantassin du Argyle and Sutherland Highlanders of Canada, de la force de Réserve, s’est enlevé la vie à l’armurerie John W. Foote VC à Hamilton en octobre 2011 alors qu’il n’avait que 22 ans.

Il y a quelques jours, sa mère Denise Stark a reçu par la poste un chèque du gouvernement fédéral de 1 cent, un vulgaire sous noir.

Selon Keven Ellis, le président du North Wall Riders Association, un club de motards qui soutient les soldats et leurs familles, il s’agit sans doute du ce qu’il restait à payer sur la solde du jeune militaire décédé, mais cela n’a pas manqué de raviver chez sa mère la douleur causée par la perte de son fils.

Keven Ellis, cité par la télévision publique canadienne et qui s’exprimait au nom de la famille Stark, la mère étant «trop bouleversée « pour s’adresser aux médias, a déclaré que tout cela était «humiliant et dégradant».

«Il a fallu deux ans et demi pour qu’elle reçoive un chèque par la poste du gouvernement adressé à son fils pour un sou ? Cette femme a perdu son fils» et voilà que tout ça lui tombe dessus.

Après quatre ans à l’armurerie de Hamilton, Justin Stark avait servi sept mois en Afghanistan en mai 2010, effectuant notamment des patrouilles à Nakhonay, un village au sud-ouest de la ville de Kandahar.

Sa mère a dû s’adresser aux tribunaux militaires pour déterminer si, oui ou non, sa mort a été liée au stress opérationnel.

Finalement, les tribunaux ont déterminé que son décès n’était pas dû au stress opérationnel, mais ce combat avec l.administration a eu sur sa mère, qui chaque jour se recueille sur la tombe de son fils disparu, un effet dévastateur qui vient maintenant d’être multiplié par ce chèque reçu comme un affront.

Au cours de la période des questions à la Chambre des communes hier, mardi 4 février, le député néo-démocrate de sa circonscription, Wayne Marston, a qualifié ce geste «d’inexcusable».

«Après tout ce que sa mère a vécu, c’est inexcusable, Monsieur le ministre», a dit le député en s’adressant au ministre de la Défense Rob Nicholson. «Qu’est-ce qui sera fait pour s’assurer que cela n’arrivera jamais de nouveau à une autre mère en deuil à nouveau?»

Le ministre Nicholson, admettant que la situation était «tout à fait ridicule», n’a pu que «[…] présenter les excuses de… tout le monde dans le gouvernement à sa mère. Et nous remercions cette personne pour ce qu’il a fait pour son pays»

«Cela étant dit», a ajouté le ministre de la Défense, «il s’agit là d’une bureaucratie insensible qui a -foiré -. Je viens d’apprendre cela maintenant et je vais prendre immédiatement des mesures pour veiller à ce que quelque chose comme cela ne puisse jamais se reproduire», a conclu le ministre Nicholson.

Quoi qu’il en soit, pour la famille, il reste que Justin Stark est «un jeune homme qui a défendu notre pays et il méritait mieux».

5 COMMENTS

  1. PENSEZ-Y AVANT DE VOUS ENROLLER ! – – – – – – – – – – La BUREAU CRATIE ! … c'est devenu LOURD et INHUMAIN. – – – – L'armée n'est PAS UN CHOIX pour nos JEUNES qui se cherchent un métier ! – – – – Les métiers qu'ils enseignent sont TROP SPÉCIALISÉS et souvent juste pour l'armée. En plus ils subissent les COUPS psychologiques et physiques causés par LE DRESSAGE que l'armée doit faire à ses hommes pour qu'ils obéissent sans poser de question. TOUT ÇA … ça démoli une personnalité et surtout ÇA LAISSE DES TRACES psychologiques ineffaçables et invisibles à l'oeil. — PENSEZ-Y AVANT DE VOUS ENROLLER ! ARRÊTER LES GUERRES !

Comments are closed.