À Sotchi, le caporal Dominic Larocque marque ses premiers buts en hockey sur luge (PHOTOS/VIDÉO)

1
286
Dominic Larocque est félicité pour son but par Kevin Rempel et Marc Dorion, pendant les Jeux paralympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, en Russie. (Matthew Murnaghan/Comité paralympique canadien)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Loin de son Québec natal, le caporal Dominic Larocque est désormais le «Rock», le guerrier, de l’équipe de hockey sur luge aux Jeux paralympiques de Sotchi, en Russie.

Canada-Suède

Pour voir ou revoir le match Canada-Suède:

Pour leur premier match non-éliminatoire face à la Suède, l’équipe canadienne a donné une sacrée leçon à l’équipe suédoise avec un score de 10-1 et on se prend désormais à rêver que pour la première fois de son histoire le Canada pourrait être en mesure de réaliser un triplé après les médailles d’or des équipes masculines et féminines en hockey sur glace.

Pendant quasiment toute la première période de ce premier match, l’équipe canadienne paralympique s’est retrouvée a jouer dans la zone adverse, et c’est ainsi que dès 1:03, le numéro 18, Billy Bridges, a frappé droit au fond du but suédois pour donner le ton du match.

Ben Delaney (10) frappa lui aussi à 6:42 avant d’être rejoint par Anthony Gale (9) à 12:30, qui  asséna un troisième coup, avant que Dominic Larocque (26) à 13:03 n’enfonce le clou avec un quatrième but à la fin de la première période.

Alors que la lutte fut un peu plus chaude tout au long de la deuxième période, celle-ci a pris fin abruptement pour les suédois lorsqu’Adam Dixon (11) à 11:47 a marqué le cinquième but canadien, tandis que Graeme Murray (29) et Greg Westlake (12) ont respectivement déjoué la vigilance du gardien Ulf Nilsson à 12:40 et à 14:45.

Reprenant leur esprit après deux périodes quasi 100% canadiennes, les suédois sont allés gêner le gardien canadien St-Amand à quelques reprises en début de troisième.

Le Canada n’a cependant pas su préserver le blanchissage qu’il avait, avec le premier et le seul but suédois du match marqué par Per Kasperi à 5:22. Vengeant leur affront, Adam Dixon a marqué son deuxième but à 10:12, suivi de près par «The Rock» à 10:32 et Anthony Gale à 11:30.

Le prochain match, contre la Norvège, aura lieu le dimanche 9 mars à 5h00 (heure de Montréal). Puis ce sera au tour de la République Tchèque de faire face aux Canadiens le 11 mars à 12h30 (heure de Montréal).

Canada-Norvège

Pour voir ou revoir le match Canada-Norvège:

Pour leur deuxième match en autant de jours, le Canada a blanchi l’équipe norvégienne par un score de 4-0.

Après une première période sans but, mais avec une bonne lutte pour la rondelle, c’est Dominic Larocque qui a inscrit le premier but du jour à 4:20 de la deuxième période, alors que l’équipe canadienne était en avantage numérique sur la glace. Adam Dixon a inscrit un doublé sur sa fiche en marquant à 10:34 dans la deuxième période, puis à 1:07 dans la troisième.

Finalement, c’est Marc Dorion (7) qui assénera le dernier coup au gardien norvégien Kristian Buen à 14:38 (avec une mention d’aide pour The Rock).

Le Canada a remporté 19 médailles, incluant 10 d’or, aux Jeux paralympiques de Vancouver, en 2010, et pour Sotchi, le Comité paralympique canadien a établi comme objectif de terminer dans le groupe des trois premières nations au classement des médailles d’or.

The Rock, le guerrier

En 2007, tandis qu’il était déployé en Afghanistan, le caporal Larocque patrouillait dans le district de Panjwai lorsqu’un engin explosif improvisé a fait sauter le véhicule dans lequel il se trouvait. Il fut alors amputé de sa jambe gauche, jusqu’au-dessus du genou. Moins d’un an après l’incident, le caporal Dominic Larocque retournait au travail grâce à son courage et sa détermination.

Amputé de la moitié de la jambe gauche en 2007, le caporal Larocque a su se relancer pour devenir membre de l'équipe nationale canadienne de hockey sur luge (Photo: Archives/Gaëtan Barralon/45eNord.ca)
Le caporal Larocque, en février 2013. (Archives/Gaëtan Barralon/45eNord.ca)

Rencontré à Valcartier, lors des Jeux d’hiver du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada de 2012 et de 2013, le caporal Larocque nous racontait: «Fin janvier 2010, j’ai commencé à jouer au hockey sur luge. Il y a eu un tournoi à Montréal à la fin de la saison et il y avait des recruteurs d’Équipe Canada qui étaient venus nous voir jouer pour chercher de nouveaux joueurs pour les prochaines années. Ils en ont sélectionné 3-4 pour venir au camp de sélection à l’automne 2010… et j’ai été sélectionné sur Équipe Canada». Le numéro 26 affirme que sa sélection dans l’équipe nationale a été une surprise qui lui a permis de «sortir la tête hors de l’eau».

«Le caporal Larocque, le tout premier soldat de l’Armée canadienne à participer aux Jeux paralympiques d’hiver, témoigne de l’engagement, du dévouement et de la persévérance de nos hommes et nos femmes en uniforme. Je suis très fier du caporal Larocque, qui, malgré les difficultés, est demeuré fort, fier et prêt à relever un nouveau défi. Pour nous tous, il nous rappelle ce que l’on peut accomplir lorsqu’on se permet de rêver. Je lui souhaite, à lui et son équipe, beaucoup de succès lors de ces Jeux», a déclaré le lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne.

1 COMMENT

Comments are closed.