Après Key Resolve et Foal Eagle, l’exercice Max Thunder vient irriter Kim Jong-un

0
Un F-16 Fighting Falcon décolle de la base aérienne de Kunsan en Corée du Sud lors de l'exercice Max Thunder 2013 (Archives/U.S. Air Force/Senior Airman Armando A. Schwier-Morales)
Un F-16 Fighting Falcon décolle de la base aérienne de Kunsan en Corée du Sud lors de l’exercice Max Thunder 2013 (Archives/U.S. Air Force/Senior Airman Armando A. Schwier-Morales)

Les sources d’irritation se multiplient dans la vie  de Kim Jon-un: alors que les exercices conjoints États-Unis-Corée du Sud FOAL EAGLE qui ont duré deux mois et ont tant irrité la Corée du Nord se sont terminés vendredi, voilà maintenant qu’a commencé MAX THUNDER, un autre exercice qui provoque la colère du jeune leader nord-coréen.

L’exercice annuel MAX THUNDER se déroule durant deux semaines, du 11 au 25 avril. Il implique une centaine d’avions de guerre dont une flotte d’avions de chasse F-15K et KF-16 ainsi que des avions de surveillance américains AWACS.

Environ 1.400 pilotes des deux pays seront mobilisés sur l’ensemble de l’espace aérien de la Corée du Sud pour cet exercice.

«Les forces aériennes des alliés vont renforcer leurs préparations conjointes au combat à travers un entraînement réaliste, à l’heure où les tensions sur la péninsule coréenne sont fortes», a déclaré à ce propos un responsable de l’armée de l’air.

Les missions d’entraînement comprendront des simulations de combats aériens avec quatre à huit avions de chasse et de neutralisation du système de défense aérienne de l’ennemi en cas de guerre totale.

Mais le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a critiqué la tenue de ce plus grand exercice aérien jamais organisé entre Séoul et Washington, le qualifiant de menace pour la paix sur la péninsule coréenne, a fait savoir ce dimanche 20 avril l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

«Les ennemis ont débuté un exercice aérien conjoint faisant suite à un exercice de débarquement de grande envergure, poussant la situation au bord de la guerre et menaçant la paix sur la péninsule coréenne», aurait dit le dirigeant nord-coréen selon la KCNA.


Une autre source d’irritation pour Kim Jong-un, l’exercice aérien MAX THUNDER(Arirang News)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.