Crise en Ukraine: le Canada envoie des militaires pour la mission de l’OTAN

4
Le Premier ministre Stephen Harper annonce l'envoi de militaires «pour promouvoir la sécurité et la stabilité de l'Europe centrale et orientale». (Caporal Carbe Orellana/Unité de soutien des Forces canadiennes (Ottawa) - Services d'imagerie)
Le Premier ministre Stephen Harper annonce l’envoi de militaires «pour promouvoir la sécurité et la stabilité de l’Europe centrale et orientale». (Caporal Carbe Orellana/Unité de soutien des Forces canadiennes (Ottawa) – Services d’imagerie)

L’OTAN a dévoilé, mercredi, son plan afin de renforcer sa présence en Europe de l’Est, et un pays qui faisait parti des grands absents vient finalement de décider d’y prendre pleinement part: le Canada.

Le secrétaire général de l’organisation, Anders Fogh Rasmussen, a annoncé hier que le Conseil de l’Alliance a décidé d’un ensemble de nouvelles mesures militaires pour renforcer sa défense collective et démontrer la force de la solidarité alliée.

Sans donner de détails précis, M. Rasmussen a indiqué qu’il y aurait «plus d’avions dans l’air, plus de bateaux sur l’eau , et plus de préparation sur le terrain. Par exemple, les avions feront plus sorties au-dessus de la région de la Baltique. Des navires alliés seront déployés dansla mer Baltique, la Méditerranée orientale et ailleurs, selon les besoins. Le personnel militaire des nations alliées va se déployer pour améliorer notre préparation, la formation et les exercices. Nos plans de défense seront révisés et renforcés», a-t-il indiqué.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne, le Danemark, la Pologne, le Portugal et l’Allemagne prévoient fournir des avions de combat pour les patrouilles aériennes. La France et la République tchèque ont aussi offert des avions, qui pourront être utilisés pour des missions au-dessus de la Pologne.

Le Canada arrive

Mercredi, le gouvernement de Stephen Harper a fait part de son intention de réfléchir au meilleur moyen de répondre à cet appel, alors même qu’il est un des gouvernements les plus vigoureux et dénonciateur de l’attitude de la Russie envers l’Ukraine.

Mais, ce jeudi, le Premier ministre Harper, alors en visite au Quartier général de la Défense nationale a annoncé que le Canada allait bien prendre part à la mission de l’OTAN: «De concert avec nos alliés de l’OTAN, nous reconnaissons la nécessité d’accroître la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est [et]à cette fin», l’Aviation royale canadienne va envoyer six avions CF-18. Ils rejoindront d’autres avions de pays alliés, dont quatre français, même s’il n’est pas encore clair si ces derniers seront envoyés à Lask ou à Malbork.

Le Premier ministre a aussi annoncé qu’une vingtaine d’officiers iront rejoindre le Quartier général du Commandement suprême de l’OTAN, à Bruxelles, «afin de participer aux efforts de planification de l’OTAN».

La veille, Adam Hodge, un porte-parole du ministre des Affaires étrangères, John Baird, a assuré dans un courriel que le Canada prenait son rôle au sein de l’OTAN très au sérieux et qu’il cherchait une façon constructive de contribuer au renforcement de la présence de l’organisation en Europe de l’Est.

«Le Canada reste inébranlable dans son soutien envers l’Ukraine et ne demeurera pas impassible pendant que la souveraineté et l’intégrité territoriale de ce pays sont menacées», a ajouté Stephen Harper.

Il est également prévu que le Canada participe en juillet à un exercice militaire américain en Ukraine, connu sous le nom Rapid Trident 2014. L’exercice est prévu de longue date, mais le gouvernement dit ne pas savoir pour le moment qu’elle sera la taille de la participation des Forces armées canadiennes.

L’annonce du Premier ministre Harper intervient peu après une visite non annoncée du général américain Martin Dempsey au QG de la Défense nationale.

Sur Twitter, le porte-parole libéral en matière d’Affaires étrangères, Marc Garneau, a indiqué que son parti soutenait la décision du gouvernement d’envoyer des troupes en soutien à l’OTAN.


Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Discussion4 commentaires

  1. C’est une HONTE. Le Canada et les Etats-Unis vont déclencher la 3ème Guerre Mondiale ! La Russie n’acceptera JAMAIS d’avoir à ses portes l’OTAN, autrement dit, les américains. Les USA n’ont RIEN à faire en Ukraine. Leur seul but est de s’installer en Europe et près de la Russie, afin de lui nuire. Le gouvernement canadien ainsi que les pays qui soutiennent les Etats-Unis sont d’une imbécilité sans pareille. Combien de fois, durant l’histoire et ce jusqu’à nos jours, les USA ont commis des crimes de guerre et des génocides, uniquement dans le but de défendre ses intérêt, sans buts autres que d’assouvir son impérialisme ? Prenons simplement l’exemple de l’Iraq. Ils ont détruit un pays sur de faux prétextes, tué masse de civils et d’enfants. Et aujourd’hui, à cause d’eux, le pays le plus grand désordre possible. Où sont les sanctions contre eux ? Où sont également les sanctions contre Israël qui massacre impunément des enfants ? De plus, actuellement, le président ukrainien, Porochenko, fait de même dans l’est de l’Ukraine, tuant des civils et des enfants, utilisant des bombes au phosphore (armes chimiques), détruisant les infrastructures essentielles telles que l’eau et l’électricité ? Et pour cela, on sanctionne lourdement la Russie. Ne vous y trompez pas, nous courrons à la catastrophe à cause de votre hypocrisie et servilité envers ces stupides américains. HONTE A VOUS.