Crise en Ukraine: le Canada va déployer le NCSM Regina

1
Le NCSM Regina, actuellement déployé dans le cadre de l'opération Artemis pour servir avec la Force opérationnelle multinationale 150, a interrompu une échange probable de drogue au large de la côte du Yémen le matin du 11 janvier 2013 (Photo: MDN)
Le NCSM Regina, alors qu’il était déployé dans le cadre de l’Opération ARTEMIS pour servir avec la Force opérationnelle multinationale 150. (Archives/MDN)

Le Premier ministre canadien Stephen Harper vient d’annoncer que le Canada allait redéployer sa frégate NCSM Regina, qui se trouvait dans l’Océan Indien, au sein des forces navales permanentes de l’OTAN.

«Le Canada reste déterminé à travailler avec ses alliés de l’OTAN pour favoriser la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Pour montrer davantage le soutien du Canada envers la solidarité de l’Alliance, notre gouvernement annonce aujourd’hui qu’il s’engage à détacher le NCSM Regina, actuellement déployé en mer d’Arabie, auprès des forces navales permanentes de l’OTAN, et ce, afin de contribuer aux mesures de renfort de l’OTAN».

Les quelques 220 marins du navire, qui ont récemment perdu un des leurs, étaient affectés depuis janvier dernier à l’Opération ARTEMIS, la contribution du Canada aux opérations de contre-terrorisme et de sécurité maritime dans la région de la mer d’Arabie.

Un porte-parole du ministère de la Défense nationale a indiqué à 45eNord.ca que le «processus de planification était enclenché». Il faudra donc attendre quelques jours avant d’en apprendre un peu plus sur les détails de cette réaffectation du navire et de son équipage.

L’annonce intervient au lendemain de l‘envoi de six avions de chasse CF-18 et un avion Polaris avec 228 militaires vers la Roumanie et quelques heures après l’annonce de la participation d’une équipe de plongeurs-démineurs à l’exercice OPEN SPIRIT en Lettonie.

La Défense nationale a également annoncé qu’elle envoyait une équipe de vérification du contrôle des armements en Ukraine.

Après n’avoir fait que parler pendant longtemps, le Canada agit enfin. Trop peu, trop tard? Ou tout simplement trop?

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.