14h30 (HAE) Le gouvernement du Québec a demandé formellement l’aide du gouvernement fédéral pour faire face aux inondations. Plus à venir…

Le Canada renforce encore sa relation de défense avec le Pérou

0
Le Premier ministre canadien Stephen Harper reçoit à Ottawa le Président de la République du Pérou Ollanta Humala Tasso (PMO)
Le Premier ministre canadien Stephen Harper reçoit à Ottawa le Président de la République du Pérou Ollanta Humala Tasso (PMO)

Le Premier ministre Stephen Harper et le Président de la République du Pérou, Ollanta Humala Tasso, ont annoncé cette semaine deux initiatives destinées à renforcer les relations en matière de défense et de sécurité entre le Canada et le Pérou lors de la visite officielle du Président Humala au Canada, laquelle s’est déroulée du 8 au 11 avril 2014.

Le statut du Pérou en tant que membre du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM) du Canada a maintenant été élevé à la catégorie «A», et ce statut est en vigueur immédiatement.

De plus, le Canada et le Pérou travailleront ensemble en vue d’accroître les efforts internationaux visant à combattre le trafic illicite de matières nucléaires et radiologiques.

En mars 2013 déjà, le Canada et le Pérou avaient signé un protocole d’entente sur la coopération en matière de défense qui définissait l’orientation stratégique des relations bilatérales de défense des deux pays.

En tant que pays de catégorie «A» du PICM, le Pérou aura maintenant accès à la gamme complète des activités d’instruction du programme, y compris aux occasions de suivre des cours destinés aux officiers supérieurs au Collège d’état-major du Canada à Toronto.

On s’attend aussi ce que les relations bilatérales de défense avec le Pérou continueront de grandir dans les domaines de l’acquisition du matériel, du renforcement des relations civilo-militaires et de la coopération au sein des tribunes de défense de l’hémisphère, comme la Conférence des ministres de la Défense des Amériques (CMDA), dont le Pérou sera l’hôte en 2014, souligne le communiqué du Bureau du Premier ministre qui annonce ces deux initiatives.

En mai 2013, quelques mois après le protocole signé en mars, a aussi été signé la signature une entente entre la Corporation commerciale canadienne (CCC) et le ministère de la Défense de la République du Pérou pour faciliter et d’améliorer la coopération en ce qui concerne l’achat de services, d’équipement militaire ou de défense d’entreprises canadiennes par le ministère péruvien de la Défense, créant de nouveaux débouchés pour les entreprises canadiennes du secteur de la défense et de la sécurité.

«Le Canada et le Pérou entretiennent une amitié de longue date ainsi que des relations bilatérales grandissantes en raison de leur engagement mutuel à l’égard de la stabilité, de la sécurité et de la prospérité régionales dans les Amériques. Les annonces d’aujourd’hui permettront de renforcer davantage la coopération en matière de défense et de sécurité entre nos deux pays à mesure que nous nous efforçons d’atteindre ces importants objectifs», a déclaré à ce propos le premier ministre canadien.

Quant au projet de coopération en matière de sécurité, il améliorera la capacité du Pérou à détecter et à prévenir le transfert illicite de matières nucléaires et radiologiques, et sera financé à partir des fonds que le Premier ministre Harper s’est engagé à investir pour combattre le terrorisme nucléaire dans le cadre du Sommet sur la sécurité nucléaire du mois de mars 2014.

Ces annonces d’aujourd’hui , note le Bureau du Premier ministre s’inscrivent dans l’engagement du Canada à travailler avec ses partenaires pour renforcer la défense, la sécurité et les établissements connexes dans la région, à l’appui de sa Stratégie d’engagement dans les Amériques.

Le Programme d’instruction et de coopération militaires

Le Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM), mené par le ministère de la Défense nationale, coordonne l’instruction offerte à des militaires provenant de pays en développement qui ne sont pas membres de l’OTAN. Depuis l’admission du Pérou au PICM en 2005, 88 officiers péruviens ont suivi une formation dans le cadre du programme. En 2014-2015, à cause de l’obtention de son statut de catégorie « A », le Pérou se verra offrir 21 places dans des cours du PICM dans les domaines des opérations et de l’instruction, de l’apprentissage de l’anglais et des relations civilo-militaires.

Le Programme de partenariat mondial pour sa part est le principal instrument au moyen duquel le Canada contribue aux efforts internationaux visant à combattre la prolifération d’armes de destruction massive (ADM) et les actes terroristes perpétrés à l’aide de telles armes. Depuis sa création en 2002, le Programme a permis de verser environ 970 millions de dollars pour atténuer la menace

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.