L’identité du marin du NCSM Regina décédé en Tanzanie divulguée

0
Le matelot de 1re classe Brandon South, qui se rendait au Canada pour prendre un congé planifié quand il est décédé en Tanzanie (caporal Stuart MacNeil, Services d'imagerie des FMAR[P])
Le matelot de 1re classe Brandon South, qui se rendait au Canada pour prendre un congé planifié quand il est décédé en Tanzanie (caporal Stuart MacNeil, Services d’imagerie des FMAR[P])
L’identité du membre d’équipage du NCSM Regina décédé dans un hôpital de Tanzanie le 21 avril 2014 a été divulguée: il s’agit du matelot de 1re classe Brandon South.

Le matelot se rendait au Canada dans le cadre d’un congé autorisé et avait quitté son navire, qui opère actuellement dans l’océan Indien quand il est décédé. Les circonstances entourant son décès font actuellement l’objet d’une enquête et la Police militaire canadienne travaille avec les autorités à Dar Es Salaam pour faire la lumière sur ces circonstances.

Le matelot de 1re classe Brandon South est entré dans les Forces armées canadiennes en 2000. Il travaillait à bord du Regina dans le cadre à titre d’opérateur de sonar au moment de son décès. Il était établi à la BFC Esquimalt, en Colombie-Britannique, qui est aussi le port d’attache du navire.

«Je tiens à présenter mes sincères condoléances aux amis et à la famille du matelot de 1re classe South. Il manquera beaucoup à toute la compagnie du NCSM Regina», a déclaré le capitaine de frégate Daniel Charlebois, commandant de la frégate canadienne.

Le NCSM Regina parcourt actuellement l’océan Indien dans le cadre de l’opération ARTEMIS, qui comprend les opérations de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme réalisées actuellement par les Forces armées canadiennes dans le golfe Persique.

«Je suis profondément attristé par le décès du matelot de 1re classe Brandon South, qui est survenu alors qu’il était en affectation à l’étranger. Nos pensées et nos prières accompagnent sa famille, ses amis et ses collègues, et nous ferons tout le nécessaire pour que du soutien leur soit offert pendant cette période difficile», a déclaré pour sa part le lieutenant-général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada.

L’opération Artemis constitue la participation actuelle des Forces armées canadiennes aux opérations de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme dans la mer d’Oman et démontre la solidarité du pays envers ses partenaires et ses alliés alors que le Canada continue de collaborer pour assurer la paix et la sécurité de l’environnement maritime dans la grande région du Moyen-Orient.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.