Rob Nicholson à Mexico pour une rencontre des ministres de la Défense d’Amérique du Nord

0
Le ministre de la Défense canadien Rob Nicholson et le Secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel à mexico les 23 et 24 avril 2014 pour la deuxième rencontre trilatérale des ministres de la Défense des États-Unis, le Canada et le Mexique (DoD)
Le ministre de la Défense canadien Rob Nicholson et le Secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel à mexico les 23 et 24 avril 2014 pour la deuxième rencontre trilatérale des ministres de la Défense des États-Unis, le Canada et le Mexique (DoD)

Le ministre de la Défense canadien Rob Nicholson a rencontré mercredi 23 avril le Secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel à Mexico où ils participent tous deux à la deuxième rencontre trilatérale des ministres de la Défense des États-Unis, le Canada et le Mexique.

Le Secrétaire Hagel et le ministre Nicholson ont discuté d’un éventail de questions d’intérêt commun , y compris la situation en Ukraine, les développements récents dans la région Asie-Pacifique, les défis de sécurité communs dans l’hémisphère occidental .

Tout au long de la rencontre en tête à tête d’une trentaine de minutes, le Secrétaire américain et le ministre canadien, selon un communiqué du Pentagone, ont tous deux  exprimé leur empressement à discuter plus en détails des moyens dont les trois pays peuvent travailler plus étroitement ensemble pour faire face aux menaces posées par les réseaux criminels, les cyberattaques et les catastrophes naturelles .

Le Secrétaire Hagel a également remercié le ministre Nicholson pour son leadership et pour les  fortes contributions du Canada à l’Alliance de l’OTAN, y compris la mission de la FIAS (ISAF) en Afghanistan, ajoute le communiqué du Pentagone.

La rencontre trilatérale

La réunion trilatérale a été tenue par le secrétaire à la Défense du Mexique, le général Salvador Cienfuegos Zepeda, et le secrétaire mexicain à la Marine, l’amiral Vidal Francisco Soberón Sanz avec la participation du ministre canadien et du Secrétaire à la Défense des États-Unis, Chuck Hagel.

En appui à la Stratégie d’engagement du Canada pour les Amériques et en collaboration avec les partenaires du Canada en matière de sécurité, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes accroissent leur engagement dans l’hémisphère occidental.

Pendant la réunion, les ministres de la Défense ont discuté des enjeux touchant la sécurité en Amérique du Nord, y compris la sécurité de la frontière méridionale nord-américaine, la cyberdéfense, l’aide humanitaire et l’intervention en cas de catastrophe.

Le ministre Nicholson a également participé à des réunions bilatérales distinctes avec le secrétaire Hagel, ainsi qu’avec le général Cienfuegos et l’amiral Soberón.

«Le Canada, les États-Unis et le Mexique partagent des objectifs et des intérêts communs en matière de défense et de sécurité de l’Amérique du Nord. Le Canada jouit d’une relation de défense positive et étroite avec les États-Unis et le Mexique, et, ensemble, nous partageons la détermination de renforcer la défense de l’Amérique du Nord. La réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord nous a donné une excellente occasion de renforcer davantage notre collaboration pour atteindre nos objectifs communs et pour assurer la sécurité de nos citoyens et de notre continent», a déclaré le ministre Nicholson.

De plus, en marge de la deuxième réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord, le Canada et le Mexique signeront une déclaration d’intention de coopération en matière de défense, afin de renforcer davantage les relations de défense entre les deux pays.

Dans la droite ligne du Sommet de Toluca

«Cette rencontre ministérielle, dont la première a eu lieu au Canada en 2012», avait auparavant dit le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby ministérielle, «fournit une occasion d’élargir nos relations bilatérales de défense avec le Canada et le Mexique à un cadre trilatéral pour une coopération de défense accrue et la coordination des défis de sécurité communs que nous affrontons».

Le Secrétaire à la Défense, Chuck Hagel, avait pour sa part déclaré que cette rencontre des ministre de la Défense se situait dans la même perspective que la rencontre en février du président Barack Obama au Sommet de Toluca, au Mexique, avec le président mexicain Pena Nieto et le Premier ministre canadien Stephen Harper au Sommet des leaders nord-américains.

À Toluca, les dirigeants avaient discuté de leur vision d’un avenir prospère et sûr pour les citoyens nord-américains et d’un engagement commun à travailler ensemble pour réaliser cette vision. Les dirigeants avaient annoncé au Sommet de Toluca des initiatives des trois pays pour renforcer la compétitivité de l’économie mondiale, accroître les possibilités pour les citoyens d’Amérique du Nord, de promouvoir la paix, la sécurité et le développement par multilatérale.

Dans la droite ligne du Sommet de Toluca, la rencontre trilatérale des ministres de la Défense a donc focalisé sur la composante militaire de ce que les dirigeants avaient convenu en février: rapprocher le plus possible les trois partenaires que sont les États-Unis, le Mexique et le Canada.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.