Yom Ha-Shoah: le temps se fige pendant deux minutes

0
Des Israéliens sortent de leurs voitures à Tel Aviv pour observer deux minutes de silence en mémoire des six millions de victimes juives du nazisme lors de la journée de la Shoah, le 28 avril 2014 (Jack Guez/AFP)
Des Israéliens sortent de leurs voitures à Tel Aviv pour observer deux minutes de silence en mémoire des six millions de victimes juives du nazisme lors de la journée de la Shoah, le 28 avril 2014 (Jack Guez/AFP)

La vie s’est figée ce lundi 28 avril à 10h00 (heure locale) en Israël pendant deux minutes pour la Yom Ha-Shoah, la Journée de la Shoah, en mémoire des six millions de victimes juives du nazisme.

Ce «Jour de l’Holocauste» [«Shoah» est le mot hébreu pour l’Holocauste ] a lieu chaque année le 27 du mois de Nissan qui coïncide cette année avec le 28 avril.

Ainsi, les automobilistes, le tramway à Jérusalem, les autobus, les piétons se sont arrêtés dans les rues au son lugubre des sirènes pour se recueillir.

Quelque 190.000 rescapés de la Shoah vivent en Israël, selon des chiffres des organisations de survivants des camps de la mort. Sur ce total, 50.000 d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté, selon les statistiques officielles., et le gouvernement a annoncé ces derniers jours avoir débloqué un milliard de shekels (285 millions $) en faveur des survivants les plus démunis.

Cette année, les cérémonies sont principalement consacrées au souvenir des plus de 400.000 juifs de Hongrie massacrés en 1944.

De son côté, en ouvrant les cérémonies dimanche soir au mémorial de la Shoah, Yad Vachem, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a une nouvelle fois mis en garde contre un Iran doté de l’arme nucléaire.

«L’Iran appelle à notre destruction, construit des bunkers sous-terrains pour enrichir l’uranium, produit de l’eau lourde pour le plutonium, se dote de missiles intercontinentaux susceptibles d’être armés de têtes nucléaires, ce qui menace le monde entier», a affirmé M. Netanyahu dans son discours.

Il a prévenu qu’un accord entre les grandes puissances et l’Iran qui permettrait à ce pays «de rester au seuil nucléaire mènerait le monde entier au bord du gouffre» tout en exprimant l’espoir que le monde ne «cédera pas une nouvelle fois au désir d’éviter une confrontation à tout prix» avec Téhéran.

Au cours de la cérémonie, le président Shimon Peres a pour sa part lancé une mise en garde contre les partis d’extrême-droite en Europe: «Nous ne pouvons pas ignorer la montée des partis d’extrême-droite avec des tendances néo-nazies qui constituent un danger pour chacun d »entre nous, ainsi qu’une menace pour chaque nation».

Plus jamais

Ici, au Canada, soutien indéfectible d’Israël, le Premier ministre Stephen Harper a rappelé que «Le Yom Ha-Shoah est un jour sombre qui souligne le meurtre impitoyable et systématique de près de six millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs perpétré par le cruel régime nazi durant l’Holocauste.

«En cette occasion», a-t-il déclaré, «les Canadiens de tous les horizons se rappellent les horreurs de la Shoah, honorent la mémoire des innocentes victimes et rendent hommage aux courageux survivants», ajoutant que «L’Holocauste est l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire de l’humanité. Le Yom Ha-Shoah nous rappelle de ne jamais oublier l’Holocauste et de demeurer vigilants contre toutes les formes de préjugés et de haine, de manière à ce que plus jamais de telles atrocités ne soient commises».

Quant à lui, le gouverneur général du canada, Davis Joihnston a rappelé l’importance de la tolérance et du respect de la diversité. «Lorsque l’on étouffe la diversité et qu’on l’élimine de la façon la plus méprisable qu’il soit, nous en payons tous le prix».

«Au Canada», a poursuivi le gouverneur général «les familles juives vivent désormais en paix, elles prospèrent et elles contribuent à notre société. Mais aucun pays n’est parfait. Une lutte sans fin nous attend si nous voulons préserver à jamais notre liberté de religion et notre diversité», soulignant que «lorsque nous refusons d’embrasser ce qui distingue notre société ou de nous accepter les uns les autres, nous faisons défaut aux six millions de personnes qui sont mortes et à toutes celles qui ont souffert».

Le chef de l’Opposition officielle et député d’Outremont, a lui aussi souligné que «[…] c’est avec grande tristesse que nous nous rappelons des crimes odieux qui ont été commis, et que nous réaffirmons notre engagement à défendre les droits de la personne et à dénoncer l’antisémitisme, les préjugés et l’intolérance», s,engageant à ce qu’on tel drame ne se produise «Plus jamais!».

*Avec AFP


La vie s’est figée en Israël pendant deux minutes pour la Yom Ha-Shoah, la Journée de la Shoah, en mémoire des six millions de victimes juives du nazisme (Vidéo: Matan Horenstein)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.